× Fermer

Malawi, Mozambique, Zimbabwe

Les victimes du cyclone Idai ont besoin de votre soutien, maintenant !

Les équipes MSF présentes au Mozambique, Malawi et Zimbabwe mettent tout en œuvre pour analyser les besoins des populations sur le terrain et leur garantir les soins médicaux de première urgence. © MSF/Caitlin Ryan
Communiqués de presse 
Le cyclone Idai a frappé les côtes du sud-est de l'Afrique, au Mozambique, Malawi et Zimbabwe le jeudi 14 mars. Les équipes MSF présentes dans ces trois pays mettent tout en œuvre pour analyser les besoins des populations sur le terrain et leur garantir les soins médicaux de première urgence. À l’heure actuelle, nous estimons qu’au moins 600 000 personnes ont un besoin urgent d'aide humanitaire.

    La première chose que l’on voit en arrivant [à Beira] est un spectacle de désolation, et de l’eau, beaucoup d’eau. Apparemment, la situation en-dehors de la ville de Beira serait encore plus désastreuse.
    Gert Verdonck, coordinateur des urgences MSF sur place

    Le Mozambique, pays le plus touché

    C'est la ville de Beira - de 500 000 habitants - et la région qui l'entoure qui ont été le plus touchées par Idai. Les dégâts sont très importants. 90% de la zone autour de la ville de Beira a été détruite.

    Nos équipes d'intervention d'urgence sont sur place

    • 15 personnes MSF spécialisées dans ce type d’intervention sont venues renforcer la centaine de travailleurs MSF déjà sur place à Beira, au Mozambique.
    • Depuis le 21 mars, les équipes MSF ont commencé à conduire des consultations médicales au sein de cliniques mobiles. 
    • Elles soutiennent également le service des urgences de l'hôpital de Beira qui a accueilli plus de 1.500 personnes blessées ou malades.
    • Les équipes tentent de remettre sur pied 2 centres de santé pour y fournir des soins primaires et y pratiquer des interventions chirurgicales. 
    • Elles font face à des cas de pneumonie chez les enfants, ainsi qu'à des cas de diarrhée suite au manque d'eau potable.
       

    Nous allons répondre dans l’urgence aux besoins principaux que nous constaterons, et, en parallèle, évaluer la situation pour déterminer les zones où notre assistance aura le plus d’impact. Nous adapterons notre réponse en fonction.
    Gert Verdonck, coordinateur des urgences MSF sur place

    Mise à jour des informations

    À l’heure actuelle, nos équipes sont à pied d’œuvre pour :

    • Permettre l’accès aux soins dans les zones les plus sinistrées ;
    • Acheminer des médicaments et des fournitures médicales et non médicales par voie aérienne (aujourd'hui, un premier avion cargo chargé de 18 tonnes de matériel va partir pour l'aéroport de Beira);
    • Fournir de l’eau potable et de la nourriture à la population ;
    • Et déployer davantage de médecins, de logisticiens et d’experts de situation d’urgence. 

    Au Malawi, MSF a mis en place des cliniques mobiles dans plusieurs zones touchées par les inondations, ainsi que des activités dans les domaines de l’eau et de l’assainissement.

    Au Zimbabwe, MSF a envoyé une équipe d’intervention d’urgence dans les régions montagneuses de la province du Manicaland, près de la frontière avec le Mozambique, où des inondations ont provoqué des destructions considérables, telles que des routes et des ponts inondés ou effondrés.

    Il s’agit d’une des catastrophes naturelles les plus violentes de ces dernières années dans cette région du monde ; l’ampleur des besoins est immense et nécessitera une intensification de la réponse apportée par MSF dans les jours et les semaines à venir. Il faut agir très vite pour venir en aide aux victimes qui ont déjà tout perdu et qui ont besoin de tout !
    Paul Delaunois, Directeur Général de MSF-Luxembourg

    Les victimes ont besoin de votre soutien, maintenant !
    Merci de donner au Fonds d’urgence - Mozambique

    En nous soutenant, vous faites un don au fonds d’urgence qui sera affecté prioritairement  à l’urgence au Mozambique afin d’aider les victimes du cyclone Idai.

    Faites un don

    Médecins Sans Frontières
    BIC : CCPLLULL
    IBAN LU75 1111 0000 4848 0000 
    Communication :  Fonds d’urgence - Mozambique