× Fermer

Entre crises humanitaires et urgences médicales : toute l'actualité

Enfants dans un centre de rétention. Libye, septembre 2018. © Sara Creta/MSF

Rétrospective 2018 – Retour sur une année d’actions

Retrouvez une sélection des moments forts et des actions des équipes MSF de l'année 2018, aux côtés des populations victimes de crises humanitaires.

Mexique

Les restrictions américaines du droit d’asile aggravent la crise migratoire

Les demandeurs d'asile issus d'Amérique centrale se trouvant au Mexique sont exposés à de nouvelles violences. Nombre d’entre eux ont dû faire face à des enlèvements, des assassinats de leurs proches, des enrôlements par des gangs, des extorsions et des violences sexuelles.
Rohingya refugees in the makeshift refugee camp they now lives in. Bangladesh. August 2018. © Robin Hammond

Bangladesh

Traumatisme et résilience des Rohingyas

Le niveau de traumatismes subis par les Rohingyas au Myanmar est élevé. Des réfugiés rohingyas partagent leurs histoires avec le célèbre photographe Robin Hammond.
Leishmaniose.¨Pakistan. Peshawar. Maladie négligée.
Suzette Kämink

Pakistan

Leishmaniose cutanée : «Tout commence avec un bouton…»

L’expert de MSF en maladie tropicale, Suzette Kämink, explique pourquoi cette maladie négligée est si difficile à diagnostiquer et à traiter au Pakistan.
Neglected disease. cutaneous leishmaniasis. MSF. Pakistan

Pakistan

Redonner de l'espoir aux personnes souffrant d’une maladie négligée

La leishmaniose cutanée est une maladie tropicale négligée endémique au Pakistan. Bien qu’elle ne soit pas mortelle, elle entraîne souvent des discriminations à l’encontre des personnes infectées, impactant ainsi leur vie quotidienne et leur santé mentale.

Libye

Lettre ouverte à Ghassan Salamé

William Hennequin, auteur de cette lettre ouverte, est responsable des opérations en Libye chez Médecins Sans Frontières à Paris.
Mer Méditerranée. Aquarius. Opérations de recherche et de sauvetage.

Mer Méditerranée

L’Aquarius forcé de mettre fin à sa mission

Alors que des réfugiés, des migrants et des demandeurs d’asile continuent de mourir dans la mer Méditerranée, MSF et son partenaire SOS MÉDITERRANÉE sont contraints de mettre fin aux opérations de recherche et de sauvetage de l’Aquarius.
Maryam, 4 ans, a déjà subi quatre opérations de reconstruction, dont une greffe de peau prélevée sur sa poitrine pour remplacer un tissu détruit par le Noma. Nigéria, novembre 2016. © Claire Jeantet - Fabrice Caterini/INEDIZ

Nigéria

Le Noma, cette maladie négligée qui détruit des visages et des vies

Le Noma est une maladie négligée aux conséquences dévastatrices : en l’absence de prise en charge, les personnes atteintes peuvent décéder en quelques jours, et les survivants gardent des séquelles terriblement douloureuses et stigmatisantes.
Un agent de santé en train de mettre son équipement de protection individuelle avant d'entrer dans la zone rouge d'un centre de traitement Ebola soutenu par MSF. Novembre 2018. RDC. © John Wessels

RD Congo

Ebola, l'épidémie persiste

Une épidémie d’Ebola continue de semer la mort en République démocratique du Congo, dans la province du Nord-Kivu. L’épidémie n’est toujours pas sous contrôle et impose notamment aux équipes de MSF de redoubler d’efforts et d’accroître ses activités pour pouvoir envisager de l'éradiquer.
Simao Mendes national hospital in Bissau. Guinea-Bissau, August 2018. © Raul Manarte/MSF

Guinée-Bissau

Cinq points clés sur le projet d’urgences pédiatriques dans la capitale du pays

MSF travaille actuellement dans le service pédiatrique de l'Hôpital national Simão Mendes, la plus grande structure sanitaire de Guinée-Bissau, l'un des pays les plus pauvres du monde.

Pages