× Fermer
Brgy. New Nazareth, Basilisa, Dinagat Islands: Many villages along the coastal areas were hit by the typhoon, leaving damaged building and boats, and many without roofs over their heads.

Philippines

MSF lance une intervention après le passage du typhon Rai

Brgy. New Nazareth, Basilisa, Îles Dinagat : De nombreux villages le long des zones côtières ont été touchés par le typhon, laissant des bâtiments et des bateaux endommagés, et beaucoup n'ont pas de toit sur la tête. © MSF/Chenery Lim
Toutes les actualités 
Les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) commencent une opération de soutien aux populations des Philippines, après le passage en décembre du typhon Rai, qui a causé le décès de plus de 400 personnes et engendré de nombreuses destructions. L’association concentre son action sur les îles isolées de Dinagat et Siargao, qui sont parmi les plus touchées.

    Suite à des évaluations menées entre décembre et début janvier, MSF déploie des équipes dans les régions isolées des îles de Dinagat et Siargao, dont la population cumulée est estimée à plus de 240 000 habitants. En coopération avec les autorités philippines, MSF se concentre sur le soutien aux établissements de santé et à l’orientation des patients dans un état critique, la gestion de cliniques mobiles, la distribution d'articles de secours et le don de matériel médical essentiel.
    « Le typhon a gravement affecté la vie de dizaines de milliers de personnes sur ces îles. Beaucoup ont perdu leur maison et leurs moyens de subsistance et ont du mal à accéder aux soins de santé et à l'eau potable »explique Chenery Ann Lim, coordinatrice médicale d'urgence de MSF. 

    Il est crucial de rendre rapidement disponibles les services de base pour éviter la propagation des maladies d'origine hydrique. » Chenery Ann Lim, coordinatrice médicale d'urgence de MSF. 

    La réponse de MSF

    Dinagat

    Dans la province insulaire de Dinagat, environ 30 000 maisons et une grande partie de l'infrastructure locale ont été détruites par le typhon. Basilisa, une ville de 36 000 habitants, ne disposait que d’un seul médecin. De plus, les trois ambulances maritimes qui transportaient des patients nécessitant des soins spécialisés à l'extérieur de l'île sont hors service ou ont été touchées pendant le typhon. Au cours de l’évaluation, les équipes MSF ont constaté que de nombreuses personnes souffraient d'infections des voies respiratoires supérieures, de diarrhée aqueuse aiguë et d'hypertension. 

    Les équipes MSF soutiendront les travailleurs de santé et déploieront du personnel à l'hôpital du district de Dinagat et dans les unités de santé de Basilisa et de San Jose, qui ont été gravement endommagés et doivent être réhabilités. Elles orienteront les patients nécessitant des soins supplémentaires en soutenant un système d'ambulances maritimes.

    Siargao et ses environs

    Sur l'île de Siargao, dans la province de Surigao del Norte, où divers établissements de santé ont également été endommagés, MSF fournira à la communauté des premiers secours psychologiques et des soins de santé mentale, ainsi qu'un soutien pour l'orientation des patients. MSF lancera également des cliniques mobiles dans des zones qui n'ont jusqu'à présent reçu que peu ou pas d'aide, notamment certaines îles périphériques de la ville de Surigao. Le soutien en santé mentale sera un élément clé des consultations.

    L'approvisionnement en eau potable est actuellement une préoccupation majeure. La capacité de stockage et le réseau d'eau ont été durement touchés à la suite du typhon, et les autorités ont déjà attribué certains décès à la gastro-entérite aiguë et à la leptospirose, une infection bactérienne qui survient généralement après une inondation ou après avoir été en contact avec de l'eau contaminée. MSF distribuera des kits d'hygiène et organisera des activités d'assainissement et d'approvisionnement en eau.

    MSF aux Philippines

    Le typhon Rai a été la plus forte tempête à toucher terre aux Philippines en 2021, touchant 11 régions et 38 provinces, faisant au moins 405 morts, 65 disparus et 1 261 blessés, selon le Conseil national de réduction et de gestion des risques de catastrophes.

    MSF apporte son soutien aux Philippines depuis 1984, notamment en réponse aux urgences et aux catastrophes naturelles. En 2013, MSF a été l'un des premiers intervenants après le passage du typhon Haiyan. En 2017, nous avons apporté notre soutien aux personnes déplacées à la suite du siège de Marawi City.

    Nous menons également deux projets stables aux Philippines : un projet de lutte contre la tuberculose à Tondo, à Manille, et à Marawi et Lanao del Sur, nous fournissons des soins de santé mentale et traitons les maladies non transmissibles.  

      

     

    Faites un don