Destruction totale de certains quartiers de Gaza © Mohammed Baba

Guerre Gaza-Israël

Des décennies de répression et de conflit ont explosé le 7 octobre 2023 lorsque le Hamas a attaqué Israël à grande échelle. En réponse, Israël a lancé des attaques massives sur Gaza. La campagne de bombardement s'est étendue au Moyen-Orient et au sud avec une brutalité croissante. Nous appelons à un cessez-le-feu immédiat et inconditionnel afin d'éviter davantage de morts à Gaza et de permettre l'acheminement de l'aide humanitaire qui fait cruellement défaut.

"Merci pour votre clic solidaire.

C’est un premier signal fort de votre soutien envers les populations touchées.

Je vous invite à prendre connaissance de ce que MSF met en place sur ce terrain d’intervention et à découvrir comment vous pouvez, à votre mesure, aidez les populations concernées."

Thomas Kauffmann, Directeur Général de MSF Luxembourg

Thomas Kauffmann
Directeur Général
MSF Luxembourg

Prolongez votre solidarité envers les populations démunies

Quels que soient vos moyens, il existe plusieurs façons d’aider MSF dans ses actions :

 
Dr Sohaib Safi sur le site de l'ancienne tour résidentielle Al Shuruk dans le centre de la ville de Gaza, démolie par une frappe aérienne israélienne lors de l'escalade de mai 2021. © Pierre Fromentin/MSF
Site Internet 100% sécurisé

Sans votre solidarité, aucune aide ne serait possible.

Où vont vos dons ?

Médecins Sans Frontières fait l'objet d'un audit chaque année par un organisme indépendant et agréé. 85% de nos fonds vont directement sur le terrain au plus près des besoins. Nous prenons l'engagement d'être totalement transparent afin de conserver la confiance que vous nous témoignez chaque jour.

Pour en savoir plus, consultez nos engagements en termes de transparence financière.

Faire un don avec Payconiq

#1. Scannez ce code avec votre app Payconiq.
#2. Indiquez le montant de votre soutien.
#3. Validez votre don.

Je suis sur mobile

En faisant un don via Payconiq, votre don sera affecté à l’ensemble des projets de Médecins Sans Frontières, là où les besoins sont les plus importants.

Payer avec Payconiq en flashant ce qr code

Comment MSF réagit-elle ?

Carte des opérations de MSF à Gaza au 31 mai 2024
Carte de sopérations de MSF en Cisjordanie le 31 mai, 2024 © MSF

Certains travailleurs de la santé dans la bande de Gaza et dans les Territoires palestiniens occupés, disent qu'ils vivent dans la peur, le stress et l'anxiété constants alors qu'ils continuent à traiter les patients. Ils décrivent les nombreux blessés aux membres écrasés et brûlés par les explosions qu'ils reçoivent régulièrement, et le fait qu'ils doivent procéder à des amputations sans disposer de suffisamment d'analgésiques ou d'anesthésiques. 

Ils ont dénoncé la pénurie criante de fournitures médicales dont ils ont besoin pour sauver des vies, provoquée par le siège complet de Gaza par Israël au cours des premiers mois de la guerre. Ils ont fui des hôpitaux évacués de force ou attaqués par les forces israéliennes, et ont pris la décision impensable d'abandonner des patients pour sauver leur propre vie.

Après plus de six mois d'une guerre implacable, le personnel soignant de Gaza a dû faire face à des défis sans précédent pour fournir une assistance médicale à des milliers de personnes, tout en essayant de survivre et de gérer le tribut que la guerre a prélevé sur eux personnellement.  © MSF
Endurer l'impensable : Le personnel soignant de Gaza aux prises avec l'impact sur la santé mentale d'une guerre implacable
Après plus de six mois d'une guerre implacable, et selon le personnel de santé mentale de MSF, l'impact du travail dans des conditions aussi extrêmes laissera des cicatrices pendant des années.

La situation humanitaire est désormais catastrophique

Gaza's Silent Killings : La destruction du système de santé et la lutte pour la survie à Rafah.

Six mois après le début de la guerre, le système de santé de Gaza a été dévasté, les hommes, les femmes et les enfants sont de plus en plus exposés au risque de malnutrition aiguë et leur santé physique et mentale se détériore rapidement, selon ce rapport publié le 29 avril par MSF.

Rapport- « Gaza's Silent Killings : La destruction du système de santé et la lutte pour la survie à Rafah ».
Shereen se souvient de son terrifiant voyage depuis le nord de Gaza avec ses trois enfants. © MSF

Gaza avant et après le 7 octobre

Ce documentaire a été tourné en mai 2023. Il illustre certains des défis qui existaient avant la guerre à grande échelle qui a débuté le 7 octobre. Cependant, il illustre également le fait qu'avant octobre, il existait à Gaza un système de soins de santé solide et fonctionnel, offrant notamment des soins chirurgicaux avancés, des recherches et une gestion de la résistance aux antimicrobiens. 

Aujourd'hui, ce système de santé n'existe plus, il a été systématiquement démantelé par les bombardements, les combats, les meurtres, les abus et les arrestations de professionnels de la santé et de patients.

Chronologie des attaques contre le personnel ou les installations de MSF

A ce jour (15 mai, 2024), le personnel et les patients de Médecins Sans Frontières (MSF) ont dû quitter 12 structures de santé différentes et ont subi 26 incidents violents (3,7 par mois en moyenne), dont des frappes aériennes endommageant des hôpitaux, des tirs de chars sur des abris convenus, des offensives terrestres dans des centres médicaux et des tirs sur des convois. 

MSF n'a pas encore reçu de justification ou d'aveu de responsabilité pour les meurtres, les mutilations ou la déshumanisation de son personnel et de ses patients.

Les restes d'un véhicule de MSF, garé à l'extérieur des locaux clairement identifiés de MSF, après sa destruction délibérée par les forces israéliennes. Ville de Gaza, Palestine, 24 novembre 2023. © MSF
Frappes, raids et incursions : Sept mois d'attaques incessantes contre les soins de santé dans les Territoires palestiniens occupés
Au cours des sept derniers mois, le système de santé de la bande de Gaza a été systématiquement démantelé. Selon l'OCHA, 24 hôpitaux de Gaza sont désormais hors service, tandis que 493 travailleurs de la santé ont été tués.

Notre appel pour Gaza

Face à cette catastrophe humanitaire sans précédent, et au constat qu’aucun lieu sûr n’est proposé à la population Gazaouie - y compris dans le sud de la bande de Gaza, où elle a été appelée à se déplacer - 

Médecins Sans Frontières appelle :
  • à un cessez-le-feu immédiat et inconditionnel ;
  • à la levée du siège ;
  • et à la protection des structures médicales et du personnel médical. 

En savoir plus

Des habitants cherchent des survivants dans les destructions causées par les frappes aériennes à Gaza.©MSF

Sans votre solidarité, aucune aide ne serait possible.

Soutenez MSF

Nos actualités en lien