× Fermer

L'année 2020 en 53 photos

L'unité de soins intensifs de l'hôpital universitaire de Genève, où MSF a soutenu la réponse médicale face au Covid-19. L'accent a été mis sur la prise en charge des patients atteints du nouveau coronavirus et sur l'organisation des équipes et des services médicaux de l'hôpital. © Nora Teylouni/MSF
Toutes les actualités 

    Retour en images sur une année extraordinaire

    2020 n'a pas été une année comme les autres. Ces photographies, prises entre décembre 2019 et novembre 2020, documentent une année où les équipes MSF ont dû faire face, dans le monde entier, aux crises, aux urgences et aux besoins en matière de soins.

    Un panel très divers - des employés MSF, des photographes locaux et des photographes d'agences renommées -  a immortalisé nos équipes durant leus interventions ; faisant face à des épidémies de rougeole et de tuberculose, menant des opérations de sauvetages en mer Méditerranée, fournissant une assistance aux personnes déplacées ou piégées dans un conflit armé, prodiguant des soins médicaux au lendemain de catastrophes, comme la double explosion de Beyrouth ou la tempête tropicale Amanda qui a frappé le Salvador.

    Mais c'est la pandémie de Covid-19 qui vient en premier à l'esprit quand il s'agit de faire le bilan de l'année. Cette série comprend des clichés mettant en lumière notre réponse dans le monde entier dans le cadre de cette pandémie. Mais, fait frappant, ces photographies proviennent d'un certain nombre de pays dans lesquels les équipes MSF se sont déployées à une échelle qui aurait été impensable avant la pandémie : maisons de retraite en Espagne et aux États-Unis, hôpitaux au Brésil et en Suisse, foyers pour personnes vulnérables en Belgique et en France.

    Cette sélection de 53 images ne raconte qu'une partie de la multitude d'histoires concernant nos activités médicales et humanitaires dans plus de 80 pays au cours de ces 12 derniers mois.
     

    1 | Barma, État de Borno, Nigéria

    Décembre 2019 - Un résident d'un camp de personnes déplacées à Bama, dans l'État de Borno, coupe du bois de chauffage. Il s'agit d'une denrée précieuse pour de nombreuses personnes déplacées à Borno et elle est souvent échangée contre de la nourriture et d'autres produits essentiels. Sans feu et sans combustible, les habitants des camps ne peuvent pas faire cuire les rations alimentaires qu'ils reçoivent.

    2 | Tabarre, Port-au-Prince, Haïti

    Décembre 2019 - Une radiographie prise à l'hôpital de traumatologie d'urgence de MSF dans la zone de Tabarre à Port-au-Prince. Une balle est logée dans la colonne vertébrale du patient.

    3 | Iota, Sud-Kivu, République démocratique du Congo

    Décembre 2020 - Un jeune homme cherche refuge à Itota, au Sud-Kivu, après avoir été violé par des hommes armés dans un village voisin.

    4 | Marawi, province de Lanao del Sur, Philippines

    Janvier 2020 - Les patients de la ville assiégée de Marawi et des villes voisines de la province de Lanao del Sur se rendent au bureau régional de santé pour des consultations médicales et des examens gratuits.

    5 | Sagunsungan, province de Lanao del Sur, Philippines

    Janvier 2020 - Deux ans après le siège de la capitale Marawi, des enfants déplacés jouent dans les champs près de l'abri temporaire de Sagunsungan.

    6 | Hôpital de Dasht-e-Barchi, ouest de Kaboul, Afghanistan

    Décembre 2019 - Zakia, 32 ans, juste après avoir donné naissance à des jumeaux dans la maternité de 55 lits de MSF à l'hôpital de Dasht-e-Barchi.

    7 | Hôpital de Dasht-e-Barchi, ouest de Kaboul, Afghanistan

    Mai 2020 - Un nombre inconnu d'assaillants a pris d'assaut la maternité de l'hôpital Dasht-e-Barchi à Kaboul le mardi 12 mai, vers 10 heures, heure locale. Ils ont mené une attaque qui a duré quatre heures - quatre heures de cauchemar pendant lesquelles les patients et le personnel médical cherchaient désespérément à se protéger. Au cours de l'attaque brutale contre la maternité, 16 mères ont été tuées de sang-froid, dont cinq sur le point de mettre leur bébé au monde. Une sage-femme travaillant pour MSF, deux enfants âgés de 7 et 8 ans et six autres personnes présentes au moment de l'assaut ont également été tués.

    8 | Hôpital d'Aydarken, Kadamjaï, Kirghizistan

    Février 2020 - Un médecin du ministère de la Santé marche devant l'hôpital d'Aydarken, à Kadamjaï, au sud-ouest du Kirghizistan. Depuis quatre ans, MSF fournit une assistance médicale à Kadamjaï, où les taux de prévalence de certaines maladies chroniques sont parmi les plus élevés du pays. En étroite collaboration avec le ministère de la Santé, nos équipes soutiennent les autorités sanitaires du district dans le dépistage, le diagnostic et la prévention de maladies telles que le diabète, l'hypertension et l'anémie, particulièrement répandues chez les enfants. 

    9 | Bosnie-Herzégovine

    Février 2020 - Des réfugiés et des migrants marchent entre Velika Kladuš et Bihać, près de la frontière avec la Croatie.

    10 | Bosnie-Herzégovine

    Février 2020 - Un migrant montre les blessures qui lui ont été infligées par la police croate. Il est revenu en Bosnie-Herzégovine par la frontière croate deux jours plus tôt, et se trouve dans un squat près d'une usine abandonnée.

    11 | Mexique

    Février 2020 - « La Bestia » (ou La Bête), connu aussi sous le nom de «Train de la mort » correspond à un réseau de trains de marchandises qui transportent du carburant, du ciment et d'autres marchandises le long des voies ferrées du Mexique. Il est également utilisé comme moyen de transport pour les migrants et les demandeurs d'asile ─ principalement les Salvadoriens, les Honduriens et les Guatémaltèques ─ qui cherchent à atteindre les États-Unis.

    12 | Libye

    Janvier 2020 - Mohammed, originaire du Mali, vit en Libye depuis 2015. Il veut retourner au Mali, mais n'a pas assez d'argent. Il est venu pour échapper au conflit dans son pays et pour trouver du travail afin de subvenir aux besoins de sa famille. Il est ouvrier pour la municipalité mais, comme son travail est mal payé, il ramasse aussi des ferrailles dans une décharge. Il reçoit 1 dinar libyen (0,64 €) pour chaque kilo de métal qu'il ramasse. 

    13 | District de Gorgi, sud de Tripoli, Libye

    Janvier 2020 - Un réfugié somalien dans son logement.

    14 | Mer Méditerrannée

    Février 2020 - Les équipes de MSF et de SOS Méditerranée lors d'un exercice de simulation de recherche et de sauvetage en mer.

    15 |  Mer Méditerrannée

    Février 2020 - Les équipes de MSF et de SOS Méditerranée, à bord de l'Ocean Viking, sauvent 84 personnes d'un bateau en bois dangereusement surchargé, à 71 miles nautiques au large des côtes libyennes.

    16 |  Province de KwaZulu-Natal, Afrique du Sud

    Mars 2020 - Phenduka Mtshali, une patiente atteinte de tuberculose résistante aux médicaments (TB-R), parle avec un membre du personnel de MSF à son domicile de Mbongolwane. Cette zone rurale de la province sud-africaine du KwaZulu-Natal est l'épicentre de l'épidémie de VIH et de tuberculose en Afrique du Sud. MSF y pilote un modèle de soins pour prévenir la propagation de la tuberculose.

    17 | District de Ariha, Idlib, Syrie

    Février 2020 - Des bâtiments détruits et abandonnés dans le district d'Ariha à Idlib. Le district ressemble à une ville fantôme, car les civils ont fui vers la frontière turque à cause des attaques du régime de Bachar al-Assad et de ses partisans.

    18 | Camp d'Al-Hol, gouvernorat du Hassekeh oriental, Syrie

    Mars 2020 - Une jeune fille regarde à travers une clôture dans le camp d'Al-Hol.

    19 | Hôpital de Bossangoa, République centrafricaine

    Mars 2020 - Yvonne et son fils Maxime dans le service contre la rougeole de l'hôpital de Bossangoa. Yvonne a reconnu les symptômes de son fils suite à la dernière épidémie qui a eu lieu lorsqu'elle était enfant. Elle dit que la médecine traditionnelle était la seule option à l'époque, car il n'y avait ni ONG, ni médecins, ni hôpitaux dans la région. Bien que la situation se soit améliorée, Yvonne dit que ce n'est pas suffisant et que des enfants meurent encore dans sa communauté.

    20 | Besson, district sanitaire de Baboua-Aba, République centrafricaine

    Mars 2020 - Salamatou emmène ses enfants se faire vacciner contre la rougeole et les infections à pneumocoques à Besson lors de la campagne de vaccination de MSF dans le district sanitaire de Baboua-Aba. Salamatou et sa famille ont commencé une nouvelle vie dans la communauté locale il y a cinq ans, après avoir fui leur village à la frontière avec le Cameroun. Des groupes armés ont pris leur communauté pour cible et ont tué le père de Salamatou.

    21 | Province de Mongala, République démocratique du Congo

    Février 2020 - Les vaccins contre la rougeole sont acheminés à moto, de Lisala à Boso Manzi, dans la province de Mongala, une région du nord difficile à atteindre et gravement touchée par une épidémie de rougeole. C'est la plus meurtrière qu'ait enregistré le pays. MSF a envoyé des équipes d'urgence pour mettre en place des activités de traitement et de vaccination.

    22 | Hôpital St Mary, région du Nord-Ouest, Cameroun

    Mars 2020 - Des chirurgiens MSF soignent un patient à l'hôpital St Mary de Bamenda, dans la région du nord-ouest. Celui-ci a été attaqué sur la route par des hommes armés, qui l'ont torturé et lui ont tiré dessus à cinq reprises.

    23 | Leganés, Espagne

    Mars 2020 - Un hôpital mis en place par MSF pour traiter les patients atteints de Covid-19 à Leganés.

    24 | El Royo, province de Soria, Espagne

    Avril 2020 - Les pompiers locaux désinfectent la Residencia Nuestra Señora de las Mercedes, une maison de soins pour personnes âgées à El Royo, dans la province de Soria. 

    25 | El Royo, province de Soria, Espagne

    Avril 2020 - Les pompiers locaux aident au relogement des résidents de la maison de soins pour personnes âgées Residencia Nuestra Señora de las Mercedes à El Royo, dans la province de Soria.

    26 | Matamoros, État de Tamaulipas, Mexique

    Avril 2020 - Une patiente reçoit la visite de sa famille dans un centre Covid-19 ouvert par MSF à Matamoros, dans l'État de Tamaulipas, en coordination avec les autorités sanitaires locales. 

    27 | Hôpital universitaire de Genève, Suisse

    Avril 2020 - L'unité de soins intensifs de l'hôpital universitaire de Genève, où MSF a soutenu la réponse médicale face au Covid-19. L'accent a été mis sur la prise en charge des patients atteints du nouveau coronavirus et sur l'organisation des équipes et des services médicaux de l'hôpital.

    28 | Anvers, Belgique

    Avril 2020 - Le manque de blouses réutilisables a incité MSF à mettre en place des « zones de lavage» dans le cadre de sa réponse au Covid-19 dans trois hôpitaux d'Anvers. Grâce à notre expérience dans d'autres contextes ─ par exemple, Ebola ─, nous disposons d'un processus de nettoyage et de désinfection des blouses réutilisables. Nous avons lavé, désinfecté et séché environ 500 blouses par jour dans chacun des hôpitaux d'Anvers.

    29 |  Manhattan, New York, États-Unis

    Mai 2020 - En avril, MSF a ouvert un « camion-douches » à Manhattan, dans la ville de New York, mettant à disposition des douches chaudes et gratuites aux sans-abri et aux personnes n'ayant pas accès à des installations d'hygiène. Les visiteurs ont reçu gratuitement des articles de toilette, ainsi que des chaussettes et des sous-vêtements propres. MSF a également installé plus de 80 stations de lavage des mains à des endroits stratégiques, comme les lieux de distribution alimentaires.

    30 | Bruxelles, Belgique

    Avril 2020 - Sara, une bénévole de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés, dans la zone de lavage et de désinfection de notre centre de traitement Covid-19 pour les personnes vulnérables dans le quartier de Tour & Taxis à Bruxelles. Le soutien de bénévoles d'autres organisations a été essentiel pour ce projet.

    31 | Centre de traitement Covid-19 d'Al-Sahul, gouvernorat d'Ibb, Yémen

    Juillet 2020 - Les travailleurs du centre de traitement de Covid-19 d'Al-Sahul, dans le gouvernorat d'Ibb, portent une bouteille d'oxygène à l'unité de soins intensifs. Un patient présentant des symptômes de Covid-19,de modérés à graves, a besoin d'environ six bouteilles par jour et toute interruption de l'approvisionnement en oxygène peut être mortelle.

    32 | San Salvador, Salvador

    Juin 2020 - María Turcios et ses cinq enfants ont nagé pour sauver leur vie le 31 mai dernier lorsque la tempête tropicale Amanda, particulièrement dévastatrice, a frappé le pays. L'eau a atteint le toit de leur maison à San Salvador et a brisé les charnières de la porte.

    33 | Camp d'Abagana, État de Benue, Nigéria

    Juin 2020 - Une jeune femme prépare le dîner pour sa famille dans un espace de cuisine en plein air au sein du camp de personnes déplacées d'Abagana, dans l'État de Benue.

    34 | Grèce

    Août 2020 - Soma Sediqi, son mari et ses deux bébés ont quitté la violence et les bombardements de Kaboul, en Afghanistan, et sont arrivés au camp de Moria, sur l'île grecque de Lesbos, en 2018. La famille est restée dans un conteneur avec 20 autres personnes pendant cinq mois avant d'être transférée à Athènes. Mais après avoir obtenu le statut de réfugié, on leur a dit de quitter leur logement.

    35 | Camp de Moria, Lesbos, Grèce

    Juillet 2020 - Misria, 33 ans, originaire d'Afghanistan, vivait depuis 10 mois dans le camp de Moria sur l'île grecque de Lesbos lorsque cette photo a été prise. Elle a dit qu'elle se sentait épuisée et profondément triste, que son cœur « pleurait tout le temps ». Elle était en incapacité de prendre des médicaments pour sa santé mentale, car elle était enceinte de cinq mois.

    36 | São Gabriel da Cachoeira, Brésil

    Juillet 2020 - Une équipe MSF de notre centre de soins pour les cas légers et modérés de Covid-19 à São Gabriel da Cachoeira aide un patient de 99 ans, Antonio Castro. Il avait des difficultés respiratoires et a été maintenu en observation pendant quelques jours. 

    37 | Région amazonienne, Brésil

    Juillet 2020 - MSF et le personnel de santé municipal retournent prendre les bateaux qu'ils avaient utilisés auparavant pour atteindre une communauté vivant sur les rives du lac Mirini, dans la région amazonienne. Ils ont effectué un dépistage et des vaccinations de routine en porte-à-porte.

    38 | Région amazonienne, Brésil

    Juillet 2020 - Un agent municipal de santé s'entretient avec une famille lors de visites de porte-à-porte sur les rives du lac Mirini, dans la région amazonienne.

    39 | Hôpital MSF de Kutupalong, Bangladesh

    Août 2020 - Abu Siddik (à gauche) est originaire de l'État de Rakhine au Myanmar. Il vit avec sa famille dans l'un des camps du district de Cox's Bazar, dans le sud-est du Bangladesh, où environ 860 000 réfugiés rohingyas sont entassés sur 26 kilomètres carrés de terre. Ici, il est à l'hôpital MSF de Kutupalong avec son fils de cinq ans, Rashid Ullah. L'hôpital est au service des réfugiés rohingyas et de la communauté bangladaise locale depuis son ouverture en 2009.

    40 | Peshawar, Pakistan

    Septembre 2020 - Un gardien MSF en service, vêtu d'un équipement de protection, à l'entrée de notre hôpital pour femmes à Peshawar. Pendant la pandémie de Covid-19, il vérifie la température de tout le personnel qui entre dans l'hôpital.

    41 | Beyrouth, Liban

    Août 2020 - Hamza, quatre ans, est soigné au point médical de MSF à Karantina, à Beyrouth. Nous avons mis en place des points médicaux fixes dans les quartiers de Mar Mikhaël et Karantina, deux des zones les plus touchées par la double explosion qui s'est produite le mardi 4 août dans le port de Beyrouth. Nos équipes fournissent des soins aux plaies (pansements), des consultations rapides pour les personnes atteintes de maladies non transmissibles, ainsi que des premiers soins psychologiques.Des réservoirs d'eau ont également été installés par les équipes dans ces quartiers et des kits d'hygiène y ont été distribués.

    42 | Beyrouth, Liban

    Août 2020 - Les habitants de Beyrouth couvrent leurs fenêtres avec des bâches en plastique. Des milliers d'appartements et de magasins ont été endommagés lors de la double explosion qui a eu lieu le 4 août et les rues ont été couvertes de débris et de verre brisé.

    43 | Mer Méditerranée

    Août 2020 - Suite aux opérations de sauvetage des 23 et 24 août, le Sea-Watch 4 compte 201 survivants à bord, privés d'un lieu sûr de débarquement. Alors que l'UE et les autorités maritimes font à nouveau la sourde oreille aux cris des personnes en détresse en mer ─ et malgré le fait que le navire soit à moins de six heures de la côte ─, le Sea-Watch 4 a changé de cap pour transférer des personnes du Louise Michel, le seul autre navire de recherche et de sauvetage encore actif en Méditerranée centrale.

    44 | Mer Méditerranée

    Août 2020 - Souleman, sa femme Layla et leur fils âgé de deux ans Cillian ont été sauvés le 23 août d'un bateau en caoutchouc en détresse lors du voyage inaugural du Sea-Watch 4. Ils ont été débarqués sur un ferry, pour la période de quarantaine, à Palerme, en Sicile, le 2 septembre.

    45 | Camp de réfugiés de Moria, Lesbos, Grèce

    Septembre 2020 - Deux incendies ont brulé la totalité du camp de réfugiés de Moria, sur l'île grecque de Lesbos. Cette photo a été prise lors du second incendie.

    46 | Camp de réfugiés de Moria, Lesbos, Grèce

    Septembre 2020 - Les réfugiés et les demandeurs d'asile quittent le camp de Moria, sur l'île grecque de Lesbos, au lendemain du premier incendie qui a détruit la plus grande partie du camp.

    47 | Lanyeri payam, Grand Pibor, Soudan du Sud

    Septembre 2020 - À la suite de graves inondations qui ont menacé la vie de milliers de personnes dans la région administrative du Grand Pibor, un garçon est pesé à la clinique mobile MSF à Lanyeri payam. La clinique apporte des soins médicaux vitaux dans cette région où les inondations ont rendu les routes impraticables. Celles-ci, ainsi que la reprise des combats en juin 2020, ont provoqué des déplacements à grande échelle.

    48 | Le fleuve Niger, région de Tombouctou, Mali

    Septembre 2020 - Un batelier traversant le fleuve Niger dans la région de Tombouctou, au nord du Mali, lors de la campagne de vaccination massive contre la rougeole menée par MSF et le ministère de la Santé.

    49 | Région de Tombouctou, Mali

    Septembre 2020 - Mariam Maïga (à gauche) a amené son fils pour le faire vacciner contre la rougeole lors d'une campagne menée par MSF et le ministère de la Santé dans la région de Tombouctou. Cette campagne vise à vacciner contre la rougeole 95 % des enfants âgés de six mois à 14 ans.

    50 | Houston, États-Unis

    Octobre 2020 - Adelia Patterson, directrice du bien-être et de l'enrichissement de la vie au centre de soins de longue durée Focused Care de Beechnut, joue de son ukulélé pendant qu'elle chante avec les résidents. Entre juillet et octobre, MSF a dispensé une formation à la prévention et au contrôle des infections, ainsi qu'une formation à la santé mentale et au bien-être, au personnel médical et non médical de Beechnut, ainsi qu'à d'autres maisons de soins de Houston, au Texas.

    51 | Beyrouth, Liban

    Octobre 2020 - Chahadeh Tabbal, 86 ans, et sa fille Hoda, 60 ans, dans leur maison du quartier Geitawi de Beyrouth, deux mois après la double explosion dévastatrice qui a ravagé la ville. Leurs fenêtres ont été brisées dans l'explosion, mais ils n'ont pas les moyens de les réparer.

    52 | Paris, France

    Novembre 2020 - À l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant, une cinquantaine de mineurs étrangers non accompagnés se rassemblent devant le ministère des Solidarités et de la Santé à Paris. Avec MSF, des organisations locales demandent le droit à un hébergement qui permettrait également de mettre les jeunes à l'abri et de se protéger contre le Covid-19. Une centaine de mineurs étrangers non accompagnés sont encore contraints de survivre dans les rues de Paris.

    53 |  Hamadayet, Soudan

    Novembre 2020 - Le poste-frontière de Hamadayet, où les réfugiés d'Éthiopie traversent le fleuve pour se rendre au Soudan. Les nouveaux arrivants apportent tout ce qu'ils peuvent avec eux ; certains ont leur bétail, d'autres sont partis sans rien.