× Fermer

Témoignages

Emergency room of the MSF Kunduz Emergency Trauma Unit, a medic examines the x-ray of a patient who has suffered a complicated fracture of their upper and lower leg due to a bomb blast. July 2021

Afghanistan

Soins médicaux à Kunduz : Ensemble nous y arriverons

Les combats dans la ville de Kunduz, au nord-est de l'Afghanistan, ont pris fin le 8 août. La communauté locale a toujours besoin de soins de traumatologie. Un infirmier de l'équipe MSF de Kunduz décrit son expérience pendant les combats et le travail en cours aujourd'hui.
Staff members at the entrance to our new 32-bed COVID-19 treatment centre in Herat, where we focus on the treatment of patients with severe COVID-19 in need of oxygen therapy. Afghanistan, June, 2020

Afghanistan

« Il y a beaucoup de travail sur nos épaules »

Un médecin afghan de MSF travaillant dans la ville décrit comment nous avons maintenu les services après la fin des combats et les nouveaux défis auxquels ils sont confrontés aujourd'hui, ainsi que les autres services de santé de la région.
Une équipe médicale de l'hôpital de Tabarre s'occupe d'un patient, blessé lors du tremblement de terre.

Haïti

Séisme en Haïti : les défis se multiplient pour les blessés

Les survivants, comme Widnika, commencent à peine le long processus de rétablissement après le traumatisme physique et psychologique qu’ils ont subi.
Salle d'opération de l'unité de traumatologie d'urgence de MSF à Kunduz, les équipes chirurgicales de MSF réalisent une opération sur un patient blessé par les combats à Kunduz. Août 2021.

Afghanistan

Dans un climat d'incertitude, les hôpitaux restent pleins en Afghanistan

Après le transfert rapide du pouvoir en Afghanistan, le contexte de la santé a connu un grand changement. Médecins Sans Frontières (MSF) continue de mener des activités médicales dans cinq provinces.
Début 2018, les combats opposant les troupes d'Ansar Allah et les forces soutenues par la coalition menée par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis se sont intensifiés le long de la ligne de front entre Taïz et Hodeidah

Yémen

Taïz au Yémen : vivre sur la ligne de front

Taïz, troisième ville la plus peuplée du Yémen, est le théâtre d'une féroce guerre civile depuis le début du conflit dans le pays en 2015. Les tirs de roquettes et les affrontements incessants ont mis à mal l'économie et le système de santé au détriment de la population, piégée de part et d'autre de la ligne de front.

Haïti

A Jérémie, une équipe chirurgicale MSF en soutien aux soignants haïtiens

Suite au tremblement de terre, une équipe chirurgicale MSF a démarré une intervention en soutien à l’hôpital de Jérémie. Entretien avec le Dr Xavier Kernizan, un chirurgien orthopédiste qui travaille habituellement à l'hôpital MSF de Tabarre, à Port-au-Prince.
Clinique mobile de MSF
Ricardo Fernandez
Ricardo Fernández

Madagascar

Urgence nutritionnelle : Creuser pour manger

Ricardo Fernández, chef de mission de MSF est actuellement au sud du Madagascar, dans la région d'Anôsy, où nos équipes font face à une crise alimentaire de grande ampleur.
Entrée principale de l'hôpital de Tabarre

Haïti

Maintenir des soins dans un climat d’incertitude et d’extrême violence

L’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet dernier semble avoir subitement fait prendre conscience au monde du chaos profond qui règne en Haïti. Stéphane Doyon, responsable des activités de MSF en Haïti, tente d’alerter sur la situation humanitaire critique et le niveau de violence inouï auquel les Haïtiens sont soumis.
Bukavu Team - Photos de condoléances dans les missions MSF pour Maria, Tedros et Yohannes ©MSF

Éthiopie

María, Yohannes et Tedros, par leurs collègues

María Hernández, Yohannes Halefom et Tedros Gebremariam ont été tués le 24 juin à Tigray, en Ethiopie. Leurs collègues de Médecins Sans Frontières se souviennent d'eux.
Distribution des articles essentiels tels que des couvertures et des kits d'hygiène dans un camp de personnes déplacées dans le nord-ouest de la Syrie

Syrie

« Des millions de personnes dépendent de l’aide humanitaire pour survivre »

Muhammad est l’une des 4 millions de personnes qui vivent dans le nord-ouest de la Syrie. Parmi elles, les Nations Unies estiment qu’environ 3 millions ont besoin d’une forme quelconque d’aide humanitaire.

Pages