× Fermer

Témoignages

Alfred Davies

Nigeria

«Les mots me manquent pour décrire ce que j’ai vu à Rann»

Alfred Davies est coordinateur terrain pour MSF au Nigeria. Il était à Rann au moment du bombardement et dans les heures qui ont suivi l’attaque. Il raconte.

Ukraine

«Dites aux gens ce qu'il se passe ici»

Valentina Viktorovna est une enseignante de 52 ans dont la vie a été ruinée par le conflit dans l'est de l'Ukraine. Elle témoigne.

Ukraine

«Avant, il faisait bon vivre à Pavlopil»

Taisiya Gregorivna est une veuve âgée de 82 ans. Cela fait quarante-six ans qu'elle vit à Pavlopil dans l'est de l'Ukraine. Elle témoigne.
Elena Pylaeva

Ukraine

«Votre univers tout entier s'effondre»

Elena Pylaeva, psychologue MSF, parle des répercussions du conflit sur la santé mentale de la population.

RD Congo

À Gety, métamorphose d’un hôpital dans un contexte d’insécurité chronique

MSF est intervenue pour la première fois à Gety, à l’Est de la RDC, à la fin de l’année 2006. Florence Fongo, infirmière, était dans la première équipe arrivée sur le terrain.
Marco Olla

Nigeria

«Nous soignons les enfants de plus de 5 ans qui souffrent de malnutrition»

Marco Olla, pédiatre, décrit l’ampleur de la crise à Maiduguri, capitale de l’État de Borno, dans le nord-est du Nigéria et l’impact médical de la malnutrition sur les enfants.

Syrie

Comment peut-on garder espoir dans cette situation ?

Récit d’un médecin syrien - Après avoir été témoin d’une série de tragédies aux environs de Damas, le Dr Abu Yasser* fait état de la nouvelle difficulté rencontrée par le personnel : la pénurie d’ambulances.

Syrie

"Il est né. J'étais triste. Pouvais-je lui offrir un monde pareil?"

Umm Leen est une mère de sept enfants et a vécu à Alep-Est toute sa vie. Elle a un petit garçon de trois mois, né sous le poids du siège et des bombardements.
Natalie Roberts

Nigeria

Pourquoi les enfants ont disparu dans l’État de Borno ?

Tribune écrite par les Dr Joanne Liu, présidente internationale de MSF et Natalie Roberts, responsable des programmes d’urgence chez MSF.

Syrie

Blessée à Alep, «il m'a fallu quatre ans et vingt opérations chirurgicales»

Les habitants assiégés d’Alep-Est sont confrontés à un choix : quitter leurs maisons ou périr.

Pages