× Fermer

République centrafricaine

Maternité des Castors à Bangui : lutte contre une épidémie de Klebsiella chez les nouveau-nés

Recherche opérationnelle 
Julita Gil - Chargée de support et documentation pour LuxOR

    À la fin du mois de mars 2017, Julita Gil, épidémiologiste médicale pour LuxOR, s'est rendue dans la maternité des Castors à Bangui, en République centrafricaine, afin d'enquêter sur une épidémie de Klebsiella pneumoniae.
     

    Quel est le rôle de cette maternité et quel est son impact sur la région ?

    La crise humanitaire en République centrafricaine est décrite comme une crise chronique et complexe s’inscrivant dans un contexte de sous-développement. Dans la capitale Bangui, MSF soutient la maternité des Castors depuis 2014. En termes de sécurité, celle-ci se trouve quasiment sur une ligne de front particulièrement exposée aux tensions intercommunautaires.

    La maternité des Castors propose une offre complète de soins obstétriques et de soins aux nouveau-nés, une prise en charge des violences sexuelles, des mesures de prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant, des mesures de planning familial, ainsi que des mesures de soutien dans le domaine psychosocial et celui de la promotion de la santé. 

    La maternité des Castors est la seule à proposer des soins gratuits. Il n’est donc pas surprenant qu’il s’agisse de la maternité la plus fréquentée de Bangui avec, en moyenne, 600 accouchements par mois.

    Alors que Bangui ne compte que quatre maternités proposant une offre complète de soins obstétriques d’urgence et de soins d’urgence aux nouveau-nés, la maternité des Castors est la seule à proposer des soins gratuits. Il n’est donc pas surprenant qu’il s’agisse de la maternité la plus fréquentée de Bangui avec, en moyenne, 600 accouchements par mois.

    Quel était ton rôle dans le cadre de cette mission ?

    J’ai rejoint l’équipe de la maternité des Castors en tant qu’épidémiologiste médicale pour LuxOR afin de soutenir la lutte contre une épidémie de Klebsiella chez les nouveau-nés de la maternité. Ma mission consistait à examiner les nouveau-nés soupçonnés d’être porteurs de cette bactérie et de voir chez lesquels sa présence était confirmée. Nous avons analysé les circonstances des cas survenus dans la maternité afin de comprendre les voies d’infection des nouveau-nés concernés. Puis, nous avons donné la priorité à des interventions de prévention en nous basant sur nos résultats et sur les principaux facteurs de risque liés à ces cas pendant l’hospitalisation.

    Qu’est-ce que la Klebsiella ? Et pourquoi est-il important pour les bébés que nous réagissions face à ce type d'épidémie ?

    La Klebsiella pneumoniae est une bactérie souvent à l’origine d’épidémies dans les services de néonatalité, que ce soit dans des milieux aux ressources limitées ou non. En mars, dix-neuf nouveau-nés souffraient de septicémie (infection du sang) dans la maternité des Castors, où la présence de la Klebsiella a été confirmée par le laboratoire ; quatre d’entre eux n’ont pas survécu. Les antibiotiques ordinaires se sont révélés sans effet, car la bactérie avait développé une résistance à ces médicaments (on parle de Klebsiella BLSE).

    Afin de lutter contre cette épidémie, un vaste dispositif a été mis en place. Il comprenait une commande d’urgence d’antibiotiques plus complexes, un traitement clinique intensif, des examens de laboratoire systématiques en vue de dépister d’autres cas, le renforcement de l’hygiène et l’augmentation des effectifs envoyés sur le terrain pour soutenir la lutte contre l’épidémie.

    Cette épidémie a été l’occasion d’améliorer tant les normes d’hygiène dans la maternité que la capacité de détection d’épidémies similaires à l’avenir.

    Pendant les mois d’avril et de mai, nous n'avons pas observé de nouveaux cas de Klebsiella dans la maternité. Cette épidémie a été l’occasion d’améliorer tant les normes d’hygiène dans la maternité que la capacité de détection d’épidémies similaires à l’avenir.

    Pourquoi les normes d’hygiène sont-elles aussi cruciales ?

    Une fois que la Klebsiella est présente dans le corps des bébés et dans l’hôpital, l’infection peut se transmettre par les mains contaminées du personnel si les normes d’hygiène sont insuffisantes.

    C’est là un problème qui existe aussi dans les hôpitaux européens ; cependant, dans un établissement bondé comme la maternité des Castors, il est frappant de constater qu’il est beaucoup plus difficile d’assurer la mise en place de normes comme par exemple une hygiène des mains appropriée. Toutefois, notre mission est de détecter et de prévenir toujours davantage ces épidémies à travers un renforcement durable des normes de prévention et de contrôle des infections dans nos établissements.

    * Image principale : portrait de Stella, 22 ans, et son nouveau-né. Elle utilise la technique de la mère kangourou, mise en place à la maternité des Castors pour les bébés dont le poids est inférieur à 1,6 kg. © Borja Ruiz Rodriguez/MSF

    En savoir plus :

    Presentation

    Abstract

    Drawing