× Fermer

Opinions et débats

Mer Méditerranée

Adopter des procédures européennes de débarquement rapides et prévisibles

Depuis le mois de janvier 2018, plus de 2 500 femmes, enfants et hommes ont péri en mer Méditerranée, noyés. Dans le même temps, les dirigeants de l’UE n’ont rien fait pour répondre à la tragédie se déroulant sous leurs yeux.

«Pas d’argent, pas de médicaments»

Blog du Dr Mit Philips, conseillère en politique de santé, Département d’Analyse MSF à Bruxelles.

Bangladesh

«Les Rohingyas tentent de survivre»

«Il est difficile d’imaginer l'ampleur de la crise sans l’avoir vue de ses propres yeux.»
Dr Joanne Liu

Libye

Les gouvernements européens alimentent le marché de la souffrance

Lettre ouverte de Joanne Liu, Présidente internationale de Médecins Sans Frontières, aux chefs de gouvernements européens.

États-Unis : la vie des personnes qui fuient les zones de guerre mise en danger

La décision du Président Donald Trump de suspendre la réinstallation des réfugiés aux États-Unis est un acte inhumain contre les personnes fuyant les zones de conflit. Nous demandons la reprise de ces réinstallations.
Christopher Stokes

Afghanistan

1 an après Kunduz-un champ de bataille sans médecins dans une guerre sans limite

Aujourd’hui, MSF se souvient d’un des moments les plus sombres de son histoire. Le 3 octobre 2015, des frappes américaines ont tué 42 personnes et détruit l’hôpital traumatologique de MSF à Kunduz, en Afghanistan.
Dr Joanne Liu

Notre discours devant le Conseil de sécurité des Nations Unies

"Attaquer des hôpitaux et des travailleurs médicaux est une ligne rouge non-négociable."
Aurélie Ponthieu

Accord UE-Turquie : réduire les vies des réfugiés à de simples chiffres

Aurélie Ponthieu, conseillère en affaires humanitaires pour MSF, explique pourquoi cet accord n'est pas la solution.
Dr Joanne Liu

Mer Méditerranée

L'Europe ne doit pas tourner le dos au droit d'asile

Dr Joanne Liu

Notre discours au Conseil de sécurité des UN : "Arrêtez ces attaques"

Discours délivré le 3 mai 2016 à New York par le Dr Joanne Liu, Présidente internationale de MSF, après le vote de la résolution sur les soins de santé dans les conflits armés.

Pages