× Fermer
Une femme vendant de la nourriture à des personnes déplacées à Jibia, État de Katsina, Nigeria, juin 2022.

Nigéria

Katsina, État de faim

Une femme vendant de la nourriture à des personnes déplacées à Jibia, État de Katsina, Nigeria, juin 2022. ©George Osodi
 
Le photographe nigérian George Osodi s’est rendu dans l’État de Katsina, dans le nord-ouest du Nigeria, pour documenter la crise nutritionnelle qui continue de s’intensifier dans la région. Des images rares d’une zone difficile d’accès, où les équipes de Médecins Sans Frontières interviennent pour prendre en charge les milliers d’enfants souffrant de malnutrition.

    Juin 2022 - Vue aérienne du nord-ouest du Nigéria. Une terre aride qui peine à nourrir ses habitants, particulièrement lors de la période de soudure. © George Osodi
    Juin 2022 - Vue aérienne du nord-ouest du Nigéria. Une terre aride qui peine à nourrir ses habitants, particulièrement lors de la période de soudure. © George Osodi

    Au Nigeria, une grande partie de la population du nord du pays est soumise à une insécurité alimentaire et nutritionnelle chronique. Mais l’escalade des violences, commises par des groupes armés plus connus sous le nom de « bandits », un accès réduit des communautés aux champs et aux moyens de subsistance, associés à une inflation des denrées alimentaires, a entraîné une crise nutritionnelle majeure qui ne cesse de s’aggraver.

    Basira Nasiru with her malnourished baby.
    Portrait de Basira Nasiru et son bébé souffrant de malnutrition, pris en charge au centre intensif nutritionnel thérapeutique de MSF dans la ville de Katsina, État de Katsina, Nigeria, juin 2022. ©George Osodi 

    Les équipes de MSF se préparent à traiter jusqu'à 100 000 enfants malnutris cette année dans le cadre du seul programme nutritionnel de l’État de Katsina. La période de soudure vient à peine de commencer tandis que le pic de transmission du paludisme reste encore à venir, ce qui pourrait détériorer la situation.

    Shafaatu Hashim, with her daughter. Suffering from malnutrition, the children have been treated in MSF's ambulatory therapeutic feedin center in Riko.
    Shafaatu Hashim, with her daughter. Suffering from malnutrition, the children have been treated in MSF's ambulatory therapeutic feedin center in Riko.

    Largement ignorée par les acteurs humanitaires internationaux, la situation nutritionnelle dans la région risque de devenir ingérable sans un renforcement immédiat de l’aide. Le plan de réponse humanitaire pour cette année se concentre exclusivement sur le nord-est du Nigeria, ce qui empêche de nombreuses organisations d’obtenir les financements nécessaires pour intervenir dans le nord-ouest. 

    Les équipes de MSF sont pratiquement les seules à répondre aux besoins nutritionnels et sanitaires des enfants sévèrement malnutris et continuent de se mobiliser dans les États de Katsina, Zamfara, Kebbi, Sokoto et Kano. Entre janvier et juin 2022, elles ont pris en charge dans ces cinq États plus de 50 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë, dont 7 000 ont été hospitalisés.

    Faites un don