× Fermer

Irak

Juillet - Irak

 
D’octobre 2016 à juillet 2017, Mossoul a été le théâtre d’une lutte acharnée entre l’État islamique (EI) et la coalition irakienne qui a entraîné un nombre élevé de pertes civiles et de personnes déplacées ayant fui la ville.

    La bataille de Mossoul a eu un impact dévastateur sur la population civile. «Tous les jours, dans les hôpitaux MSF, nous sommes témoins des plus atroces blessures infligées par cette guerre : une famille entière a été tuée avec un seul survivant; un petit garçon avec une blessure par balle à la tête; un autre qui a été soigné chez lui pendant des jours avant d’arriver à notre hôpital paralysé ; un homme est décédé, à son arrivée, de blessures qu’il avait reçues alors qu’il protégeait son fils d’une explosion...», expliquait François Dumont, responsable de la communication pour MSF Italie, lors son retour de mission en Irak.

    Après neuf mois de combats intenses, l'armée irakienne a repris le contrôle de la ville de Mossoul en juillet 2017. Aujourd’hui, la remise en route de services médicaux vitaux est d'une importance capitale. Pour quelqu'un de retour à Mossoul, l'accès aux soins de santé est très difficile. La plupart des hôpitaux sont fermés, la plupart des cliniques de soins de santé primaires ne sont pas conformes aux normes (en termes de personnel et de fournitures). Pour ces personnes épuisées par des années de violence en Irak, c'est un obstacle de plus à surmonter.

    Malgré toutes ces difficultés, la vie reprend doucement son cours, même dans les bâtiments à moitié détruits. Dans les rues, les commerces redémarrent leurs activités et les habitants s’entraident pour reconstruire leur quartier, maison par maison.