× Fermer
Mitarbeiter ziehen die Schutzkleidung im Ebola Behandlungszentrum von Bikoro, DRC,an. © Louise Annaud/MSF

RD Congo

Épidémies d'Ebola en RDC

Le personnel s'habille avec un équipement de protection individuelle (EPI) complet au centre de traitement Ebola à Bikoro, en RDC. © Louise Annaud/MSF
Focus 
Le 1er août 2018, la République démocratique du Congo (RDC) a déclaré une épidémie d'Ebola dans le Nord-Est, la deuxième de l'année dans le pays.

    L'épidémie dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri dans le Nord-Est de la RDC, est la deuxième à avoir débuté en 2018 en RDC et la dixième épidémie d'Ebola dans le pays en 40 ans. Il s'agit également de la troisième épidémie depuis la fin de l'épidémie en Afrique de l'Ouest en 2016. Elle a été déclarée moins d'un mois après la fin de l'épidémie précédente, dans la province voisine de l'Équateur. Cette dernière, qui avait touché la ville de Mbandaka, avait infecté 38 personnes et en avait tué 14.

    Un an après le début de cette dixième épidémie d'Ebola en RDC, nous devons encore trouver la façon de l'arrêter.

    La dixième épidémie, au Nord-Kivu et en Ituri, ne semble pas s’enrayer et en juillet a été déclarée une urgence de santé publique de portée internationale. Depuis août 2018, on dénombre désormais plus de 2 700 cas d’Ebola et 1 800 décès.

    Articles