× Fermer
Représentants de MSF Luxembourg portant le drapeau de l’organisation à la manifestation du collectif « Youth for Climate », convoquée à la Place Clairefontaine de la capitale du Grand-Duché. 25 mars 2022. © MSF

Médecins Sans Frontières avec Youth for Climate Luxembourg

Représentants de MSF Luxembourg portant le drapeau de l’organisation à la manifestation du collectif « Youth for Climate », convoquée à la Place Clairefontaine de la capitale du Grand-Duché. 25 mars 2022. © MSF
Au Luxembourg 
Le 25 mars 2022, le bureau de Médecins Sans Frontières (MSF) au Luxembourg s’est uni à la manifestation du collectif « Youth for Climate », convoquée à la Place Clairefontaine de la capitale du Grand-Duché. Par notre présence, MSF Luxembourg a voulu apporter son soutien aux jeunes luxembourgeois inquiétés par le changement climatique ; par ailleurs, la participation de MSF à cette initiative s’inscrit dans le cadre de notre engagement envers la santé de la civilisation humaine et l'état des systèmes naturels, autrement dite « santé planétaire ».

    Dans son rapport paru en février 2022, le GIEC (l'organisme des Nations Unies chargé d'évaluer scientifiquement les risques liés au changement climatique) souligne que le changement climatique a eu des effets négatifs sur la santé des personnes dans le monde : dans toutes les régions examinées, les épisodes de chaleur extrême ont entraîné la mortalité humaine et la morbidité ; l'apparition de maladies d'origine alimentaire et hydrique liées au climat a augmenté ; l'incidence des maladies à transmission vectorielle a augmenté ; les maladies animales et humaines, y compris des zoonoses, font leur apparition dans de nouvelles régions.

    Bien que les maladies diarrhéiques aient diminué à l'échelle mondiale, les températures, l'augmentation des pluies et les inondations ont augmenté la fréquence des maladies diarrhéiques, y compris le choléra. Par ailleurs, le GIEC a aussi relevé les effets du changement climatique sur la santé mentale, du fait de la hausse des températures, des traumatismes causés par des événements météorologiques et climatiques extrêmes et des inquiétudes liées à la perte de moyens de subsistance et de cultures. Finalement, une exposition accrue à la fumée des feux de forêt, à la poussière atmosphérique et aux aéroallergènes a été associée à des détresses cardiovasculaire et respiratoire.

    Les communautés que nous aidons subissent déjà les conséquences du changement climatique, et nous savons que les crises sanitaires et humanitaires augmenteront en ampleur et en gravité à mesure que la crise climatique s'accélère. Des mesures urgentes doivent être prises dès maintenant pour prévenir davantage de souffrances humaines et répondre aux impacts. Nous devons accompagner nos patients et leurs communautés pour la meilleure adaptation possible aux impacts déjà constatables du changement climatique sur la santé, en termes de renforcement de la résilience contre les maladies existantes exacerbées par ce changement.

    « La santé humaine sera de plus en plus endommagée par les conséquences négatives de l'urgence climatique », déclare le Dr Christos Christou, président de MSF International.

    Il ne suffit pas de répondre aux problèmes de santé lorsqu'ils surviennent. Nous devons faire notre part pour les empêcher de se produire en premier lieu. Ne pas agir maintenant reviendrait à rompre nos obligations médicales et éthiques envers les patients et les communautés. » Dr Christos Christou, président de MSF International.

    En ce qui concernent les mesures d’atténuation, MSF Luxembourg reconnait sa propre contribution au problème mondial des émissions de carbone et des perturbations environnementales d'origine humaine : c’est la raison pour laquelle notre équipe luxembourgeoise s’est alignée sur les efforts du Mouvement pour réduire ses émissions d'au moins 50 % par rapport aux niveaux de 2019, d'ici 2030. Avec cet objectif, nous visons à tracer une trajectoire ferme vers la décarbonation, alignant MSF sur les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat pour limiter le réchauffement climatique en dessous de deux degrés.

    MSF Luxembourg affirme son engagement climatique pour les 50 prochaines années

    À l’occasion du cinquantième anniversaire de Médecins Sans Frontières, MSF Luxembourg lance une campagne nationale de sensibilisation au changement climatique et à son impact sur l’action humanitaire. Forte d’un demi-siècle d’expérience auprès des plus vulnérables, MSF est consciente que la question environnementale est au cœur des problématiques humanitaires de demain et s’engage dès aujourd’hui pour la santé planétaire.

    En savoir plus

    Faites un don