LuxembourgGuerre Gaza-IsraëlSoudanHaïti
« MSF traite près de 20 000 survivantes et survivants de violences sexuelles en cinq ans, et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg »

« MSF traite près de 20 000 survivantes et survivants de violences sexuelles en cinq ans, et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg »

Entre 2018 et 2022, Médecins Sans Frontières (MSF) a pris en charge plus de 19 500 survivantes et survivants de violence sexuelle en République centrafricaine (RCA), selon un rapport que l'organisation internationale médicale humanitaire publie aujourd'hui.
La crise de l’eau à Adré met en péril la vie des personnes réfugiées
TchadToutes les actualités23/10/2023

La crise de l’eau à Adré met en péril la vie des personnes réfugiées

L'accès à l'eau potable dans les camps d'Adré, une ville frontalière dans l'est du Tchad, reste bien en dessous des normes acceptables, ce qui représente une grave menace pour la santé et le bien-être d'environ 200 000 réfugié·e·s soudanais·e·s. Selon les estimations du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, en moyenne, l’accès à l’eau dans tous les camps de l'est du Tchad est inférieur à six litres par personne et par jour, ce qui est bien en dessous de la norme d'urgence recommandée de 20 litres par personne et par jour. MSF a mis en place 15 points de collecte d'eau et creusé cinq puits autour des camps de réfugié·e·s, mais ces infrastructures ne fournissent pas encore assez d’eau.
 « J'ai choisi de ne pas quitter ma maison, car il n'y a d'endroits sûrs nulle part »Faire un don
Guerre Gaza-IsraëlPalestineTémoignages23/10/2023

« J'ai choisi de ne pas quitter ma maison, car il n'y a d'endroits sûrs nulle part »

Louai Harb, est un infirmier qui travaille avec Médecins Sans Frontières (MSF) depuis 15 ans à Gaza, dans notre clinique pour grands brûlés. Il est actuellement réfugié dans sa maison située à côté du bureau de MSF dans la ville de Gaza avec sa famille et ses enfants. Aujourd'hui, Louai, comme beaucoup d'autres, est privé de nourriture, d'eau et d'électricité. Il partage avec ses propres mots la situation désespérée sur le terrain.
Mapathon à l'Université Populaire à Belval - Jeudi 16 novembre 2023
Luxembourg19/10/2023

Mapathon à l'Université Populaire à Belval - Jeudi 16 novembre 2023

Envie de contribuer aux actions de terrain de Médecins Sans Frontières sans quitter le Luxembourg ? Inscrivez-vous au Mapathon !
Une journée dans la guerre de GazaFaire un don
Guerre Gaza-IsraëlPalestineTémoignages19/10/2023

Une journée dans la guerre de Gaza

Israa Ali est une interprète de Médecins Sans Frontières basée à Jabalia, au nord de Gaza. Elle a été déplacée par les bombardements pendant plusieurs jours et partage son expérience alors qu’elle cherchait refuge avec ses enfants sous les explosions.
MSF suspend ses opérations à l'hôpital de Khartoum en raison de blocages d'approvisionnementsFaire un don

MSF suspend ses opérations à l'hôpital de Khartoum en raison de blocages d'approvisionnements

Le 18 octobre, Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé suspendre son soutien aux activités chirurgicales vitales à l'hôpital universitaire de Bashair, dans le sud de Khartoum, y compris la chirurgie traumatologique et les césariennes, après que les autorités militaires ont bloqué le transport de matériel chirurgical de Wad Madani vers le sud de Khartoum pendant plus d'un mois.
« La pleine humanité doit être restaurée à Gaza »Faire un don
Guerre Gaza-IsraëlPalestineOpinions et débats18/10/2023

« La pleine humanité doit être restaurée à Gaza »

« En tant qu'organisation médicale et humanitaire, nous voulons faire beaucoup plus. Aujourd'hui, c'est tout simplement impossible »
Un troisième séisme a frappé Herat dimanche 15 octobre

Un troisième séisme a frappé Herat dimanche 15 octobre

Dimanche 15 octobre, vers 8 heures du matin, un nouveau tremblement de terre de 6,3 a frappé la région de Herat. Il s'agit du troisième séisme depuis le samedi 7 octobre, sans compter les dizaines de répliques d'intensité variable enregistrées.
« Tous les blessés sont en danger de mort dans les heures à venir »Faire un don
Guerre Gaza-IsraëlPalestineTémoignages18/10/2023

« Tous les blessés sont en danger de mort dans les heures à venir »

Les rares structures médicales qui fonctionnent encore dans le nord de la bande de Gaza sont soumises à des contraintes inimaginables. Une partie du personnel médical a été forcée de fuir vers le sud du territoire, les bombardements de l'armée israélienne sont incessants et les soignants restants doivent composer avec un accès restreint à l'électricité et à l'eau, dans un contexte de siège. Guillemette Thomas, coordinatrice médicale de MSF pour la Palestine à Jérusalem, raconte.