LuxembourgGuerre Gaza-IsraëlUkraine
Tunisie : les rescapés du Geo Barents témoignent des violences qu’ils ont subies
TunisieTémoignages

Tunisie : les rescapés du Geo Barents témoignent des violences qu’ils ont subies

Depuis février 2023 et les déclarations racistes du président Kaïs Saïed, de nombreuses violences ont été perpétrées en Tunisie contre les personnes exilées dont la situation a empiré en juillet, avec la mise en place d’expulsions et de transferts forcés massifs, notamment dans le désert. Conjointement, l’Union européenne signait un protocole d’accord avec la Tunisie, un « partenariat stratégique », prévoyant une enveloppe de 105 millions d'euros pour « la gestion des frontières, la recherche et le sauvetage, la lutte contre la contrebande et le retour ». Ce qui risque de dégrader encore la situation des personnes exilées.
Séisme au Maroc : « Le niveau de dévastation est vraiment incroyable »
Témoignages

Séisme au Maroc : « Le niveau de dévastation est vraiment incroyable »

Une équipe d'urgence est arrivée au Maroc le 10 septembre pour évaluer la situation et les besoins à la suite du tremblement de terre qui a frappé le centre du pays le vendredi 8 septembre. John Johnson, coordinateur d'urgence pour Médecins Sans Frontières, décrit la situation sur place, les besoins médicaux et l'élan de solidarité qui a suivi cette catastrophe naturelle.
Journées meurtrières à Khartoum, les équipes MSF soignent plus de 100 personnes
SoudanToutes les actualités

Journées meurtrières à Khartoum, les équipes MSF soignent plus de 100 personnes

Samedi 9 et dimanche 10 septembre, les équipes MSF ont pris en charge plus de 100 blessés suite à des attaques meurtrières dans deux quartiers de Khartoum. Au moins 49 personnes ont été tuées lors de ces frappes. Il s'agit du week-end le plus meurtrier qu'ont connu les équipes MSF à Khartoum depuis le début du conflit, il y a cinq mois.
Séisme au Maroc : MSF se mobilise pour évaluer les besoins

Séisme au Maroc : MSF se mobilise pour évaluer les besoins

Le bilan provisoire du séisme de magnitude 7 qui a frappé le centre du Maroc, dans la nuit de vendredi à samedi, dépasse désormais les 1 000 morts et 1 200 blessés. Médecins Sans Frontières (MSF) est extrêmement attristée par les nouvelles tragiques du tremblement de terre qui a frappé le Maroc et par le nombre élevé de victimes déjà signalées. Une équipe d’urgence de MSF est en train de se rendre sur place pour évaluer les besoins.
34 patients hospitalisés après l'attaque meurtrière d'un marché à KostiantynivkaFaire un don
UkraineToutes les actualités

34 patients hospitalisés après l'attaque meurtrière d'un marché à Kostiantynivka

Après le bombardement mercredi 6 septembre sur le marché de Kostiantynivka, dans la région de Donetsk, de nombreux blessés ont été conduits à l'hôpital de la ville, où MSF soutient le service des urgences du Ministère de la Santé. 34 patients ont été admis, dont 15 « cas rouges » nécessitant des soins vitaux immédiats.
L'hôpital turc de Khartoum : une bouée de sauvetage pour beaucoup de patients
SoudanTémoignages

L'hôpital turc de Khartoum : une bouée de sauvetage pour beaucoup de patients

Au Soudan, alors que les opérations militaires sont entrées dans leur cinquième mois, MSF soutient l'hôpital turc de Khartoum depuis le milieu du mois de mai. Bien qu'il existait un risque de mettre fin à cette assistance, les équipes MSF ont pu maintenir et même étendre leur soutien - en dépit d'immenses défis, comme notamment la pénurie permanente de visas. Aujourd'hui, une centaine de personnes viennent se faire soigner à l'hôpital quotidiennement, dont 40 en moyenne au service des urgences. Lorsque les combats s'intensifient, jusqu'à 20 % de ces patients peuvent être des blessés de guerre.
Des milliers de Sud-Soudanais rentrent du Soudan dans un état de santé alarmant

Des milliers de Sud-Soudanais rentrent du Soudan dans un état de santé alarmant

Médecins Sans Frontières (MSF) appelle les organisations humanitaires et la communauté internationale à intensifier d'urgence leur réponse afin d'atténuer les difficultés rencontrées par les rapatriés qui ont fui le Soudan pour se réfugier dans l'État du Haut-Nil, au Sud-Soudan. Ces dernières semaines, des dizaines de milliers de Sud-Soudanais qui habitaient au Soudan, pour la plupart des réfugiés, sont arrivés malades et épuisés au centre de transit de Bulukat, après 72 heures de voyage en bateau depuis Renk. Le centre de transit accueille actuellement 5 000 personnes, qui arrivent sans nourriture, et privées de soin de santé. Beaucoup doivent rester dans des tentes de fortune ou directement à l'air libre, alors que la saison des pluies bat son plein.
Invitation au Forum Associatif #3: 27 septembre 2023

Invitation au Forum Associatif #3: 27 septembre 2023

La deuxième édition du forum associatif aura lieu au Café littéraire Le Bovary le mercredi 27 septembre à 18h30 et prendra la forme d'une discussion autour de votre vision de l'association MSF au Luxembourg.