× Fermer

Témoignages

Nigéria

Des centaines de personnes contaminées par l’hépatite E

La saison des pluies a commencé, causant des inondations ainsi que des centaines de cas d'hépatite E. Nicoletta Bellio, coordinatrice médicale MSF, décrit la situation.
Guido Benedetti

RD Congo

«Peut-être que, cette fois-ci, la forêt a choisi de nous mener à l’épidémie ?»

Guido Benedetti, épidémiologiste, s’est rendu en RDC afin de soutenir le Pool d’Urgence MSF dans la réponse à la récente épidémie d’Ebola. Il partage ses impressions ...

RD Congo

Vaccination rougeole : L’accès à la population

Depuis novembre 2016, les équipes MSF sont à pied d’œuvre dans la riposte contre les flambées épidémiques de rougeole.

Irak

«La majorité des enfants souffrant de malnutrition ont moins de 1 an»

Manuel, chef de mission en Irak, s'exprime sur la prise en charge par MSF des enfants souffrant de malnutrition sévère dans l’hôpital de Qayara.

Haïti

Activités d’assainissement de l'eau dans les bidonvilles d’Haïti

L’eau, source de vie, peut devenir source de maladies pour les plus modestes.

Yémen

Soigner ou nourrir ses enfants: dilemme pour les familles au cœur du conflit

Après avoir passé sept mois à Abs, Roger Gutiérrez témoigne de la situation sur place.

Yémen

"C'est une mise en garde face à une crise négligée"

Infirmière en chef de MSF à l'hôpital d'Abs entre février et juin 2017, Ruth Conde expose les efforts de son équipe pour éviter une catastrophe imminente.
Solenn Honorine

RD Congo

Donner la vie, sans perdre la sienne, en temps de guerre

Solenn Honorine, chargée de communication, a rencontré les mères, les enfants et leurs soignants à travers le projet de planning familial mis en place par MSF dans le Nord Kivu.
Jean-Guy Vataux

Libye

Venir en aide aux migrants et réfugiés en Libye

Jean-Guy Vataux, chef de mission en Libye, nous parle de l’action des équipes MSF dans le pays pour tenter de porter secours aux migrants, réfugiés et demandeurs d’asile.

République centrafricaine

«Je me croyais mort, mais il semble qu'une partie de ma gorge fut épargnée»

Anga, 32 ans, est un habitant d'Alindao, ville dans laquelle il a vécu toute sa vie. Le 11 mai 2017, il est transféré à l'hôpital de Bambari, victime d'une tentative d'égorgement, il a miraculeusement survécu.

Pages