× Fermer

Bangladesh

Décembre - Bangladesh

 
Depuis le 25 août, suite aux violences perpétrées par l'armée birmane dans l'État de Rakhine, plus de 600 000 Rohingyas se sont enfuis du Myanmar vers le Bangladesh, s’ajoutant aux 307 500 réfugiés vivant déjà dans les camps densément peuplés du district de Cox’s Bazar dans le sud-est du Bangladesh.

    En décembre, des études MSF ont montré qu’au moins 6 700 Rohingyas, dont 730 enfants âgés de moins de cinq ans, ont été tués lors des attaques au Myanmar entre le 25 août et le 24 septembre. Globalement, 69% des décès dus à la violence ont été causés par des tirs par balle, 9% par des brûlures mortelles, 5% par des tabassages.

    Après avoir fui la violence au Myanmar, les conditions de vie des Rohingyas dans les camps au Bangladesh sont extrêmement précaires. Les abris se sont multipliés, entassés les uns sur les autres aux sommets des collines, où il est difficile de mettre en place les services d'eau et d'assainissement adéquats. Pour éviter la propagation de maladies, il sera essentiel d’améliorer les conditions sanitaires.Cette crise humanitaire a été classée au niveau 3 (le plus haut niveau) par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Aujourd’hui, 1,2 million de personnes ont besoin de soins de santé dans cette zone.

    Pour en savoir plus :
    La tragédie Rohingya