× Fermer
Mapathon, Missing Maps, Geo week,

Les résultats du Mapathon Sans Frontières 2020

Au Luxembourg 

    Ce que nous avons accompli

    Entre 55 et 60 participants francophones répartis dans le monde entier se sont connectés lors du Mapathon Sans Frontières organisé ce mardi 17 novembre.

    Notre objectif était de cartographier une partie de l'État du Niger, au nord du Nigéria, où les équipes MSF répondent à une variété de besoins sanitaires différents. Il s'agit notamment de fournir une réponse d'urgence en cas d'épidémies dans la région.

    Même si l'événement était en ligne, c'est tous ensemble que nous avons approfondi nos connaissances sur l'importance des cartes pour le travail des ONG et que nous avons cartographié 1 365 bâtiments.

    1 365 bâtiments, c'est pouvoir repérer des zones d'habitation sur une carte, voir comment accéder à ces populations et pouvoir commencer à réfléchir à la logistique à mettre en place en cas d'intervention.

    C'était hyper intéressant. C'était vraiment chouette de se sentir utile, même à distance!
    Marjorie, participante au mapathon du 17 novembre 2020

    Ce que nous avons appris

    Au cours de l'événement, nous avons fait un petit tour du monde de la cartographie.

    Nous avons tout d'abord pu échanger avec Ibrahim Oladiti, expert en système d’informations géographiques au Nigéria, qui nous a expliqué que les cartes sont très utiles pour le travail de MSF sur le terrain.

    Le Mapathon était génial, je l'ai fait avec ma mère et nous avons tous les deux pensé que c'était très instructif et une excellente façon de contribuer aux efforts humanitaires ! J'ai hâte d'y participer à nouveau un jour.
    Conor, participant au mapathon du 17 novembre 2020

    Elles permettent en effet d'établir une surveillance épidémiologique ou d'identifier les moyens d'accès aux populations.

    Ensuite, Jana Baerovà, responsable de l'engagement de la communauté Missing Maps, nous a expliqué comment différentes ONG se sont rassemblées pour créer l'initiative Missing Maps et ainsi mettre à disposition des ONG des cartes en accès libre.

    55
    participants
    1 365
    bâtiments cartographiés
    1
    grand bravo à tous!

    Le projet Missing Maps vise à cartographier les zones touchées par des crises humanitaires : épidémies, conflits, catastrophes naturelles, pauvreté, crises environnementales et vise à établir une cartographie préventive afin de faciliter la réponse aux catastrophes, les activités médicales et l'allocation des ressources en cas de crise.

    L'un des bénévoles de MSF Luxembourg, Guy Schumann, CEO de RSS Hydro, nous a éclairé sur la valeurs des données satellitaires dans les récentes catastrophes naturelles au Soudan du Sud.

    Les participants ont pu compter sur l'aide d'une équipe de bénévoles mobilisée pour les aider à cartographier : merci à Anita, Carla, Carolyn, Leila, Guy, Lionel, Max et Sara.

    En pratique

    Cynthia, responsable de l'engagement du public au Canada, nous a appris comment créer un compte et cartographier des bâtiments, puisque c'était le but de la "Task" du jour.

    Si l'expérience vous a plu ou vous tente, nous organiserons de nouveau d'autres mapathon, en ligne ou en présentiel. Vous pouvez aussi cartographier de chez vous en vous entraînant via les guides et vidéos disponibles sur le site de Missing Maps.

    C’était une très belle expérience, merci beaucoup!
    Margherita, participante au mapathon du 17 novembre 2020