× Fermer

Entre crises humanitaires et urgences médicales : toute l'actualité

Tanzanie

La réponse humanitaire dans les camps de réfugiés toujours insuffisante

Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), près de 19 000 Burundais sont arrivés sur le territoire tanzanien en janvier 2017.

Venezuela : «La violence est extrême et nous nous sentons harcelés»

La capitale du Venezuela, Caracas, est l’une des villes aux taux d’homicide les plus élevés au monde. Cette situation affecte la vie de la communauté et en particulier la santé mentale de la population.

Mourir pour atteindre l’Europe

Un aperçu des voyages désespérés des Érythréens en quête de sécurité.

Afghanistan

«Aucune femme ne devrait mourir pour donner la vie»

L'Afghanistan reste l’un des endroits les plus dangereux au monde pour accoucher.
Dr Jean François Saint-Sauveur

Nigéria

«Des lacunes dramatiques dans les soins de santé»

L’État de Borno, dans le nord du Nigéria, est la zone la plus affectée par les combats opposant Boko Haram et l’armée nigériane.

Yémen

Venir en aide à la population asphyxiée de Taïz

La violence, les nombreuses destructions et les difficultés d’approvisionnement ont profondément affecté le système de santé d’une ville où hôpitaux et civils ne bénéficient d’aucune protection.

Soudan du Sud

Le conflit à l'origine d'une crise nutritionnelle

Au Soudan du Sud, la poursuite des violences dans les comtés de Mayendit et Leer, dans l'État d’Unité, a un grave impact sur la population locale.

Journal de février 2017

Jetez un coup d'œil à notre Journal du mois pour avoir un aperçu d'une partie du travail des équipes MSF dans le monde.

Syrie

Bombardements d’hôpitaux : construire la preuve par l’image

Depuis 2015, 96 structures médicales MSF ou soutenues par MSF ont été bombardées. Pour MSF, établir les faits et les responsabilités derrière chacun de ces bombardements est vital.
Eleni Kotsoni

Grèce

«C’est comme si ces gens n’existaient pas...»

Responsable des activités de santé mentale depuis 4 mois, Eleni Kotsoni raconte sa première expérience avec MSF, auprès des réfugiés dans son pays, la Grèce.

Pages