× Fermer

Colombie

MSF apporte une assistance médicale et psychosociale aux victimes du glissement de terrain

Toutes les actualités 
Après une évaluation des besoins humanitaires suite au glissement de terrain du week-end dernier à Mocoa, dans le Sud de la Colombie, une équipe MSF a fourni un soutien psychosocial et des soins médicaux aux victimes.

    Dans l’abri Las Americas, où plusieurs centaines de personnes ayant tout perdu ont trouvé refuge, les médecins et psychologues MSF donnent des consultations en soins primaires, en priorité aux plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants. 37 consultations ont eu lieu les deux premiers jours.

    Les soins en santé mentale sont apportés dans un abri de la ville de Mocoa et dans les lieux environnants où les victimes sont pour l’instant réfugiées. Les psychologues MSF ont commencé leur travail avec la communauté, menant des activités psychosociales de groupe et donnant des consultations individuelles pour aider les victimes ayant perdu des proches et leurs maisons dans la catastrophe. Ils tentent de restaurer une certaine normalité après un désastre qui a provoqué la destruction de 17 quartiers.

    «Les locaux sont particulièrement affectés par la perte de leur famille et de leurs biens, ils portent en eux la peur permanente d’une nouvelle catastrophe naturelle», explique Laura Garzon, psychologue de l’équipe MSF.

    Ils portent en eux la peur permanente d’une nouvelle catastrophe naturelle.

    Dès les premiers jours, une dizaine de consultations individuelles en santé mentale ont été conduites par MSF, ainsi que des sessions de groupe avec 80 personnes, y compris des discussions sur la prévention des violences sexuelles. MSF a également procédé à des donations de matériel médical.

    Le nombre de morts et de personnes disparues continue à augmenter. D’après les derniers chiffres officiels, ce jeudi, plus de 293 morts et 332 blessés ont été répertoriés. Plus de 3000 familles ont été affectées par la catastrophe.

    Dans les prochains jours, l´équipe MSF présente sur place va poursuivre les évaluations des besoins chez les personnes qui ne reçoivent pas encore de soins dans leurs abris et surveiller l’apparition de possibles épidémies dues aux mauvaises conditions d´hygiène et au manque d’eau potable, en particulier chez les groupes à risque.

    Réaction immédiate à l’urgence

    Dans les premières heures du samedi 1er avril, de fortes pluies ont conduit au débordement des trois rivières Mocoa, Mulato et Sancoyaco, provoquant un glissement de terrain dans plusieurs endroits de la ville de Mocoa. La crue de ces trois rivières a provoqué une avalanche de boue et de rochers qui a causé la destruction de plusieurs quartiers.

    Quelques heures après la catastrophe, une équipe d’urgence MSF a été rassemblée, venant de plusieurs endroits en Colombie, un pays où l’organisation est présente depuis une quinzaine d’années. MSF y fournit des soins de santé primaire, de santé mentale, de santé reproductive et sexuelle, aux victimes de conflit armé et de violences, pour des populations isolées dans vingt départements du pays.

    * Image principale : glissement de terrain à Mocoa, dans le sud de la Colombie. © MSF