× Fermer
Atija Bacar a 66 ans et vit dans le camp de déplacés Eduardo Mondlane à Mueda, à Cabo Delgado. Elle travaille désormais avec MSF en tant qu'accoucheuse traditionnelle et assiste plus de 100 femmes dans le camp.

Mozambique

Le défi d'une grossesse et d'un accouchement sans risque à Cabo Delgado

Atija Bacar a 66 ans et vit dans le camp de déplacés Eduardo Mondlane à Mueda, à Cabo Delgado. Elle travaille désormais avec MSF en tant qu'accoucheuse traditionnelle et assiste plus de 100 femmes dans le camp. © Mariana Abdalla/ MSF
Toutes les actualités 
Atija Bacar a 66 ans et vit dans le camp de déplacés Eduardo Mondlane à Mueda, à Cabo Delgado, au Mozambique. Elle est originaire de Mocímboa da Praia, une ville fortement touchée par les attaques du conflit en cours dans la province du nord. Atija travaille avec Médecins Sans Frontières (MSF) en tant qu'accoucheuse traditionnelle, prestataire de soins de grossesse et d'accouchement vivant dans la communauté, et assiste plus de 100 femmes dans le camp.

    Comme beaucoup d'entre elles, elle a vécu des expériences traumatisantes, en étant témoin des meurtres de son mari et de son fils. Maintenant, elle dit qu'elle aime faire son travail car elle peut aider les femmes dans leur période de besoin -

    Quand je suis arrivée ici, cet endroit était une forêt. De bonnes personnes m'ont aidée à m'installer. Maintenant, je peux aussi aider les femmes enceintes. Je sais qu'elles ont besoin de mon soutien. »

    À Cabo Delgado, des centaines de milliers de personnes ont fui leur foyer en quête de sécurité en raison d'un conflit en cours. Le camp Eduardo Mondlane abrite plus de 2 000 familles déplacées.

    Les femmes et les enfants sont parmi les plus vulnérables et font face à de multiples défis.

    Nombre d'entre eux ont parcouru de longues distances à pied et laissé leur famille derrière eux. Beaucoup ont été séparés de leurs proches ou ont assisté à leur mort en raison d'un meurtre ou de mauvaises conditions de vie et du manque de soins médicaux.

    De plus, beaucoup de femmes enceintes sont encore très jeunes et n'ont que peu ou pas d'informations sur la façon de mener une grossesse saine et sur les besoins et les dangers de l'accouchement.

    Faites un don