× Fermer
MSF surgeons treat a young patient who was in a motorbike accident. MSF suspended its activities at the end of March to focus on the release of its members

Cameroun

Deux employés MSF provisoirement liberés de prison dans le Sud-Ouest du Cameroun

Les chirurgiens de MSF prodiguent des soins à un jeune patient victime d'un accident de moto. MSF a suspendu ses activités à la fin du mois de mars pour se concentrer sur la libération de ses membres. © Albert Masias/ MSF
Toutes les actualités 
Hier, nos collègues Marguerite et Ashu ont été provisoirement libérés de prison, après avoir été arrêtés le 27 décembre 2021 suite au transfert en ambulance d’un patient blessé dans la région du Sud-Ouest du Cameroun. Nous sommes soulagés qu'ils aient pu retrouver leur liberté et retourner auprès de leur famille. Nous espérons que cette liberté sera définitive et que les procédures judiciaires en cours les disculperont totalement de tout acte répréhensible.

    Nous réitérons qu'à tout moment, nos collègues et MSF ont suivi les procédures de fonctionnement et de notification établies avec les autorités pour le transfert de ce patient le 26 décembre dernier.

    Deux autres collègues sont encore en détention et nous espérons une résolution similaire de leur cas. Nous sommes également convaincus de la légalité des tâches qu'ils ont accomplies pour l'organisation médicale.

    MSF et l'ensemble de son personnel sont guidés par l'éthique médicale et les principes d'impartialité, d'indépendance et de neutralité.

    Nous apprécions le soutien de tous ceux et celles qui ont contribué à la libération de nos collègues. MSF reste disponible pour poursuivre le dialogue avec les autorités afin de résoudre cette situation au plus vite, en vue de pouvoir reprendre nos activités médico-humanitaires.

    Faites un don