× Fermer

Témoignages

Enzo Cicchirillo

Irak

« La situation sécuritaire demeure très fragile »

Enzo Cicchirillo, Coordinateur terrain en Irak, nous fait part de son expérience de la gestion d’un hôpital MSF dans la ville de Mossoul.

Bangladesh

« Nous avons dû apprendre à traiter les patients atteints de diphtérie »

Carla Pla, responsable de l’équipe médicale de MSF, décrit les défis du traitement de la maladie dans les camps de réfugiés du sud-est du Bangladesh.

Bangladesh

Trois histoires de réfugiés rohingyas au Bangladesh

Près de 700 000 réfugiés Rohingyas sont arrivés en Bangladesh, depuis la fin août 2017. Nous racontons ici les voyages de trois Rohingyas.
Kate Nolan

Bangladesh

« Les réfugiés rohingyas continuent à arriver au Bangladesh »

Témoignage de Kate Nolan, coordinatrice d'urgence MSF au Bangladesh.

Syrie

Une situation alarmante qui s'aggrave rapidement

Omar Ahmed Abenza, chef de mission pour MSF au nord-ouest de la Syrie, donne un aperçu de la situation aujourd’hui, dans cette région secouée par le conflit.
Arunn Jegan

Yémen

«En moyenne, à Taïz, nous entendons environ cinq explosions par minute»

Arunn Jegan, coordinateur de projet australien, travaille avec MSF depuis 2016. Il vient de débuter une mission à Taïz, la troisième ville du Yémen. Il témoigne.

République centrafricaine

«Cela a été horrible de laisser nos patients derrière»

Malgré la situation sécuritaire extrêmement précaire en 2017, Pelé Hubert, superviseur infirmier MSF, a apporté une aide humanitaire vital pour ses compatriotes jusqu’à la suspension des activités fin novembre.

République centrafricaine

«C’est quand j’ai baissé les bras qu’ils ont commencé à tirer»

Le 8 septembre 2017, des hommes armés ouvrent le feu sur l’hôpital de Batangafo tuant une adolescente de 15 ans et un enfant. Deux autres personnes sont blessées. Parmi elles, Christelle.

République centrafricaine

«Ce jour-là, j’ai cru que j’allais mourir»

Sylvain est chauffeur pour l’équipe de réponse d’urgence en RCA. En juin 2017, il se trouvait dans la région d’Alindao pour répondre aux besoins humanitaires et médicaux des populations affectées par le conflit dans la zone.
Pierre Yakanza Gouassi

République centrafricaine

«J’ai dû fuir et plus personne n’a distribué de médicaments à la population»

Pierre Yakanza Gouassi a été l’assistant du coordinateur de projet à Zémio. Lorsque la situation sécuritaire n’a plus permis à l’équipe internationale de rester, il a fédéré l’équipe locale de manière à poursuivre la fourniture de soins médicaux essentiels à la population.

Pages