× Fermer

Afghanistan

Illustrer la maternité la plus fréquentée de MSF

Toutes les actualités 
Dans un hôpital de Khost, dans l’est de l’Afghanistan, non loin de la frontière pakistanaise, les sages-femmes et les médecins de MSF ont aidé à mettre au monde plus de 100 000 enfants. Avec plus de 60 nouveau-nés chaque jour, la maternité de Khost est non seulement la maternité la plus active de MSF, mais également une des plus fréquentées au monde. Il est difficile de prendre des photos et des vidéos à l’intérieur pour des raisons culturelles, mais les histoires derrière ce projet « Women caring for women » méritent d’être partagées. Nous avons donc chargé Aurélie Neyret, une illustratrice incroyablement talentueuse, d’observer, de dessiner et de recueillir l’histoire des patientes, des membres de leur famille et des employés de MSF pendant 9 jours à Khost.

    Aurélie fait partie de l’association The Ink Link, un réseau sans but lucratif d’illustrateurs, de scénaristes et de coloristes qui travaillent en partenariat avec des organisations et utilisent l’illustration et la bande dessinée pour des causes sociales.

    Nous sommes heureux de vous présenter le fruit du travail d’Aurélie auprès de MSF : « Hila : née en Afghanistan ».
     

    Le making-of de « Hila »

    La maternité de Khost

    MSF a ouvert cette maternité spécialisée à Khost en 2012, afin de fournir des soins sûrs, de qualité et gratuits, aux femmes et aux nouveau-nés de l’est du pays.
    Depuis 2016, notre équipe a également soutenu cinq centres de santé dans la province afin d’accroître leur capacité à prodiguer des soins maternels. Dans les zones rurales éloignées des grandes villes, la majorité des femmes n’ont pas suffisamment accès aux soins obstétricaux essentiels. Dans des provinces comme Khost, le manque d’accès à des soins décents est encore aggravé par la pénurie de sages-femmes et de médecins de sexe féminin.
    Notre maternité spécialisée tente de surmonter certains de ces défis, notamment en tentant de réduire le taux élevé de mortalité maternelle dans la région, en offrant aux femmes un environnement sûr pour accoucher, ainsi que des soins gratuits fournis par un personnel médical majoritairement féminin.
    La maternité couvre une zone de près de 1,5 million d’habitants et, en se basant sur le calcul des accouchements prévus, nos équipes prennent en charge environ 40 % du total des accouchements dans la province.

    Le nombre d’accouchements n’a cessé d’augmenter depuis l’ouverture de la maternité. En 2017, il a presque atteint 23 000 naissances, soit une augmentation de 7 % par rapport à 2016. En outre, 1 650 nouveau-nés ont été admis en 2017 dans l’unité de néonatologie. Il y a eu plus de 26 000 admissions totales à l’hôpital.
    Celui-ci comprend un service d’hospitalisation, dont une unité de maternité de 68 lits et une unité pour nouveau-nés de 22 lits, deux salles opératoires, et des soins obstétricaux complets d’urgence. Il assure par ailleurs la vaccination des nouveau-nés, le planning familial, la promotion de la santé, et propose une clinique dédiée à la santé des femmes.

    En 2016, MSF a commencé à soutenir deux centres de santé situés dans des districts périphériques de la province et en 2017, cette aide a été étendue à trois autres établissements.

    Le but principal est d’augmenter leur capacité, afin de rester ouverts 24 h/24, 7 j/7, et de prendre en charge les accouchements simples n’ayant pas besoin de rediriger les patientes vers la maternité de MSF. Ainsi, les mères peuvent accoucher plus près de chez elles et la structure MSF peut se focaliser sur les accouchements compliqués, lesquels comportent davantage de risques pour la santé de la mère et du bébé.
    En plus de ces centres de santé, nous apportons également un soutien financier, logistique et humain à l’hôpital provincial de Khost afin qu’il puisse également développer ses services de maternité.

    Photo principale : ces quatre bébés et leur frère, malheureusement décédé des suites d’une infection, sont nés d’une mère qui pensait avoir des triplés. Février 2018. © Aurelie Neyret/The Ink Link/MSF