× Fermer

Vos questions

« Grâce à mon legs, 150 170 enfants seront vaccinés contre la rougeole en Guinée. »

    Vous trouverez ici les réponses aux questions les plus courantes sur les legs et donations. Pour plus d’informations sur la législation ou votre situation personnelle, contactez votre notaire : http://www.notariat.lu/trouver-un-notaire/annuaire-des-notaires

    Est-ce possible de révoquer ou changer mon testament ?

    Oui. Vous pouvez révoquer ou changer votre testament à tout moment et autant de fois que vous le souhaitez. Seul le dernier testament rédigé est valable.

    Est-ce que MSF paie des droits de succession ?

    Oui. Cependant, ces droits sont réduits. En tant qu’organisation reconnue d’utilité publique, les droits de succession payés par MSF sont de 4%.

    Est-ce que je peux demander à ce que mon legs soit alloué à un pays ou une mission particulière ?

    Avoir des fonds flexibles à notre disposition est primordial pour notre capacité à être présents là où le besoin est  le plus grand. Pour cette raison, nous vous sommes reconnaissants de ne pas demander à ce que votre legs soit alloué à un pays ou une mission particulière.

    Y-a-t-il un montant minimum pour un legs ?

    Non. Tout legs, même le plus modeste, nous est précieux.

    Est-ce que je ne risque pas de léser mes enfants ?

    Non. Si vous avez des descendants, la part la plus importante de votre patrimoine, dite «part réservataire», leur reviendra obligatoirement. Vous pourrez léguer à MSF une partie ou la totalité de la part restante, appelée «quotité disponible », dont vous disposez librement.

    Dois-je informer MSF de mon testament ?

    Non. Prendre ses dispositions testamentaires est une affaire privée, et rien ne vous oblige à nous en faire part. Cependant, être avertis de votre démarche nous permet de vous tenir régulièrement informé de nos activités.