× Fermer

Santé mentale

© Basia Asztabska

    En 1998, MSF a officiellement reconnu la nécessité de mettre en œuvre des interventions psychologiques et psychosociales dans le cadre de son travail d'urgence. Les conséquences psychologiques peuvent être graves chez les personnes qui ont vécu des événements terribles.

    Dépression et anxiété

    La dépression et l'anxiété peuvent paralyser ces personnes, au moment où elles doivent prendre des décisions pour leur famille et elles-mêmes. La santé mentale est aussi intégrée au programme pour le VIH/sida, la tuberculose, la malnutrition, les violences sexuelles et lors d’épidémies et de catastrophes.
    Les soins de santé mentale de MSF visent principalement à réduire les symptômes des patients et à améliorer leur capacité à fonctionner. Souvent, ce travail est effectué par des conseillers locaux formés spécialement par MSF. Des psychologues ou des psychiatres de MSF leur fournissent un soutien technique et une supervision clinique.
    Lorsque le cas s’y prête, les services de conseil de MSF peuvent renforcer ou compléter les approches en santé mentale qui existent déjà dans la communauté locale. Parallèlement, les cliniciens spécialisés prennent en charge les maladies mentales graves, mais celles-ci ne représentent qu'une minorité des cas vus par MSF.

    Augmentation des capacités

    Les gens peuvent demander de l'aide pour de nombreuses raisons : la perte déchirante d'un enfant au cours d’un tremblement de terre, le traumatisme d’avoir subi des violences sexuelles, les conditions de vie dans un conflit violent. Les spécialistes de la santé mentale de MSF écoutent leurs récits et les aident à trouver le moyen de surmonter leur peine et de tourner la page.

    Le traitement de personnes gravement perturbées reste un défi pour les équipes de MSF, étant donné la complexité de gérer des médicaments psychiatriques. Parfois, il est aussi difficile de garantir la continuité des soins dans un environnement instable et dangereux.

    En 2016, MSF a assuré 229 000 consultations individuelles et 53 300 sessions de groupe.