× Fermer

Nigéria

L'expérience de Valérie Guérin, promotrice de la santé au Nigéria

Albert Masias/MSF
Photo de Valérie Guerrin, Promotrice de la santé, MSF Luxembourg
Témoignages 
Valérie Guérin - Promotrice de la santé

    Après 9 mois dans le sud-est du Nigéria, Valérie Guérin, résidente luxembourgeoise, revient sur sa mission en tant que promotrice de la santé pour MSF. Le point focal de sa mission ? Sensibiliser les populations locales à la fièvre Lassa, une fièvre hémorragique virale, qui se transmet par contact avec un rat.

    Sa mission, ses impressions, les raisons de son engagement, Valérie nous raconte tout cela dans cette vidéo.

    La fièvre Lassa au Nigéria

    Au Nigeria, la fièvre de Lassa est endémique - des cas sont découverts et signalés presque chaque année. Lors d'une grave épidémie en 2018, plus de 600 personnes ont été confirmées infectées, et 171 personnes sont décédées.

    En mars 2018, Médecins sans frontières (MSF) a commencé à soutenir le centre de traitement de Lassa à AE-FUTHA. Depuis lors, nos équipes travaillent en étroite collaboration avec le ministère de la Santé (MoH) pour traiter les patients atteints de la fièvre de Lassa.

    Le traitement s'est avéré pertinent pour la communauté, avec plus de 15 patients traités pour la fièvre de Lassa au projet d'Abakaliki au cours du seul premier mois de 2022. Au Nigeria, il y a eu au total 115 cas confirmés et 26 décès dans 30 zones de gouvernement local dans 11 États du pays.