× Fermer

Bangladesh, Myanmar

La situation alarmante des réfugiés Rohingyas

Focus 
En réponse à la crise humanitaire qui touche actuellement la péninsule du sud-est du Bangladesh, Médecins Sans Frontières a augmenté ses opérations dans le pays.

    Plus de 620 000 personnes sont arrivées au Bangladesh depuis le 25 août dernier après une nouvelle vague de violences ciblées contre les Rohingyas de l'État de Rakhine au Myanmar. En moins de trois mois, MSF a traité plus de 62 000 patients dans la région, principalement pour des infections respiratoires, des cas de malnutrition infantile, des maladies diarrhéiques et dermatologiques liées aux mauvaises conditions sanitaires des camps.

    «Nous sommes inquiets… Si la réponse à cette crise et aux demandes d'abris, d'eau potable, de soins médicaux et de nourriture n'augmente pas, alors les risques d'épidémies et d’urgence en santé publique vont augmenter», alerte Robert Onus, coordinateur des urgences.

    MSF a rapidement étendu la capacité de son centre hospitalier de Kutupalong, de 50 à 70 lits. L'établissement fournit des soins de santé primaires et secondaires et est le plus grand centre de santé de MSF dans la région de Cox's Bazar depuis 2009.

    Un deuxième hôpital a été construit à Balukhali en octobre, essentiellement dédié à la santé materno-infantile. Deux autres hôpitaux vont également ouvrir en novembre et décembre. Enfin, MSF a mis en place 15 postes de santé et deux cliniques mobiles pour répondre aux besoins de la population en matière de soins de santé primaires.

    Outre la réponse médicale, la mise en place d’infrastructures sanitaires et l’approvisionnement en eau bonne pour la santé est une autre priorité pour prévenir la propagation des maladies. Pour répondre aux conditions sanitaires déplorables et aux énormes besoins, MSF a construit plus de 510 latrines, 105 forages et un système d'adduction d'eau par gravité tout en transportant en moyenne 55 m3 d'eau par jour vers les camps. Enfin, 400 puits et 1 000 latrines seront construits d’ici la fin de l’année dans les camps de Balukhali et Kutupalong.

    MSF au Bangladesh

    MSF a pour la première fois déployé des équipes au Bangladesh en 1985. Près du camp improvisé de Kutupalong, dans le district de Cox Bazar, MSF gère depuis de nombreuses années une structure médicale et une clinique qui proposent un ensemble complet de soins de santé de base et d’urgence, ainsi que des services d’hospitalisation et d’analyses médicales aux réfugiés rohingyas et à la communauté locale.

    Face à cet important afflux, MSF a fortement accru ses activités d’approvisionnement en eau, d’assainissement et de soins auprès de la population de réfugiés, et continue de déployer ses activités pour faire face aux besoins des réfugiés.

    * Image principale: des patients attendent un traitement médical dans la salle d'attente de l'établissement médical de MSF à Kutupalong. © Paula Bronstein/Getty Images

    Articles